Niono : LE PAPEJ FAIT LE POINT DE SES INTERVENTIONS

Lundi 14 mai, s’est tenue à Niono une rencontre du Programme d’appui à la protection des enfants et des jeunes «PAPEJ» au cours de laquelle les participants ont fait le point des activités menées. C’était sous la présidence du préfet du cercle, Chiaka Magassa, en présence du directeur de l’Association malienne pour la promotion du Sahel (AMAPROS), du directeur du centre d’animation pédagogique de Niono, des points focaux PAPEJ des Régions de Koulikoro et de Ségou, des maires des communes intéressées par le programme dans le cercle de Niono. Des participants sont venus également des cercles de Koulikoro, San et Macina.

Organisée par l’AMAPROS à travers le PAPEJ, cette rencontre avait comme objectifs de faire le point de la mise en œuvre des activités du programme PAPEJ dans les 4 cercles d’intervention (Niono, Macina, San, Koulikoro), d’identifier les contraintes liées à la mise en œuvre des activités du programme et de faire des propositions d’amélioration. L’ouverture des travaux a été marquée par plusieurs interventions, dont celle du maire de la commune urbaine de Niono et du préfet. Tous deux ont remercié l’AMAPROS et son partenaire financier (la délégation de l’Union européenne) pour les actions menées dans le cadre de la protection et la défense des droits des enfants. De l’indépendance à nos jours la République du Mali, a rappelé le préfet, a entrepris diverses et nombreuses actions de lutte contre le travail des enfants. Celles-ci vont de l’adoption à la mise en place des dispositifs juridiques, institutionnels et administratifs, de la signature et ratification des conventions régionales et internationales.

De son coté Salikou Ouattara, directeur de l’AMAPROS, a fait un bref rappel historique de l’intervention de son ONG à Niono qui date de 1998. Il a aussi évoqué les résultats atteints par le programme PAPEJ dans ses différentes zones d’intervention. Enfin, il a remercié la délégation de l’Union européenne et tous les participants pour leur engagement pour la cause des enfants.

A l’issue de la rencontre, le coordinateur du programme a présenté les différentes activités menées en 28 mois d’exercice. Les participants ont recommandé de réfléchir sur les possibilités de renouvellement du programme au-delà du 31 décembre 2018 compte tenu de sa pertinence dans les cercles d’intervention et l’élargir à d’autres cercles et communes ; de faire un choix pertinent de personnes ressources et renforcer davantage leurs capacités pour un meilleur accompagnement de proximité des bénéficiaires à la fin du programme. Ils ont également recommandé de poursuivre les activités de recherche des jugements supplétifs tenant lieu d’actes de naissance en faveur des enfants non enregistrés à la naissance.

Le PAPEJ est mis en œuvre par l’AMAPROS et ses sous traitants qui sont des associations partenaires dans les différents cercles d’intervention pour une période de 3 ans ( de janvier 2016 à décembre 2018). Il est financé par la délégation de l’Union européenne à 327.978.530 Fcfa pour un taux d’exécution de 77%.

Mahamadou SAMAKÉ AMAP-Niono

Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.