Nara : Un policier du poste d’entrée de la ville tir sur un habitant

Touché par une balle, Mahamadou Doucouré, habitant de Nara, est actuellement pris en charge dans un hôpital à Bamako par le commissariat de la police  de Nara. Il a été victime d’un tir à bout portant de la part d’un agent  de police de cette ville. Les faits !

nara ville region

De retour d’une cérémonie funèbre à Gomo (28 Km de Nara) ce dimanche 13 novembre, Mahamadou Doucouré en compagnie de deux autres personnes, tous à moto, a été surpris par un bruit impulsif  dans le réservoir de sa moto de marque ‘‘Sanili’’. Il venait de recevoir une balle qui avait passé par sa jambe droite,  traversé le réservoir de la moto  avant de se loger dans sa cuisse gauche.  L’auteur du tir est un policier du poste d’entrée de la ville.

Mahamadou Doucouré fit signe à ses compagnons et descendit de sa moto.  C’est en ce moment qu’il se rendit compte qu’il venait de recevoir une balle.  Le policier auteur du tir affirme avoir intimé les motocyclistes de s’arrêter qui ont refusé d’obtempérer. Faux, a confié à mali24.info au téléphone l’un des trois motocyclistes contacté.  Selon ce dernier, c’est seulement après le coup de feu, qu’ils se sont rendus compte de la présence  d’un agent  de police : « Les autres étaient assis très loin et on avait du mal à les distinguer. On ne sait même pas où se trouvait  celui qui a tiré », dit-il.

Dans une récente sortie médiatique, les responsables du commissariat de police de Nara ont expliqué ce geste par le fait qu’il y avait une alerte dans la ville et que le sieur Mahamadou Doucouré et ses compagnons étaient enturbannés.

Le membre de la délégation joint par mali24.info reconnait que seulement une seule personne du groupe était enturbannée. Parlant de l’état d’alerte, il dira : « Nous sommes tous au courant ici, l’accès à la ville est interdit à partir de 22 heures depuis plusieurs mois ».

Or, nous confie-t-on, c’est à 20 H 20 mn que M. Doucouré  a retrouvé  conscience au centre de santé de Nara où il avait été transporté évanoui après avoir perdu beaucoup de sang.

Du centre de santé de Nara, Mahamadou Doucouré a été transféré dans  un hôpital à Bamako où il est pris en charge médicalement par le commissariat de police de Nara. Pas de fracture, le malade va mieux, mais  à Nara c’est la population qui ne décolère pas. Plusieurs manifestations ont déjà eu lieu. Pour les manifestants, l’acte du policier est délibéré.

Djibi Samaké

 

Source: mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *