Mopti : RENCONTRE INSTRUCTIVE SUR LES AUTORITES INTERIMAIRES

Les débats provoqués par la perspective de la mise en œuvre des autorités intérimaires prouvent la pertinence de l’initiative du  gouvernement d’organiser des ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur les  dispositions du code des collectivités territoriales et la mise en place dedites autorités.

vue entre region mopti monument
L’étape mopticienne de ces ateliers régionaux s’est tenue le 10 août dans la salle de conférence du gouvernorat de Mopti. La session était présidée par le directeur de cabinet du gouverneur, Boukary Koïta en présence Bakary Bakayoko, chef de la mission d’information et de sensibilisation. Cette mission comprenait également Abdallah Faskoye du ministère de l’Administration territoriale et de El Moustapha Cissé, chargé de mission au ministère de la Réconciliation nationale.
L’atelier a regroupé les représentants de l’Etat, des partis politiques, de la Plateforme, de la CMA, du Haut conseil des collectivités, des élus de la Région et de la société civile.
A l’ouverture des travaux, le représentant du gouverneur de Mopti, Boukary Koïta, a mis l’accent sur  l’importance de la rencontre qui vise à  rectifier les  fausses informations  distillées autour de la mise en place des autorités intérimaires. Il a attiré l’attention des participants sur leur responsabilité dans la diffusion de la bonne information.
Après le discours d’ouverture le chef de la mission, Bakary Bakayoko a entretenu l’auditoire sur les autorités intérimaires et l’état d’avancement du processus de régionalisation. Dans la communication sur le premier thème,  il a d’abord rappelé les différentes lois portant code des collectivités territoriales et l’annexe 1 de l’Accord pour la paix et la Réconciliation au Mali portant sur la mise en place des autorités intérimaires.
Le conférencier a largement expliqué ce que c’est que l’autorité intérimaire, la désignation des membres, les compétences et modalités de fonctionnement, la taille, la durée du mandat des autorités intérimaires. Une autorité intérimaire est un organe chargé provisoirement de la gestion d’une collectivité territoriale en attendant la mise en place d’un conseil élu. A la différence  de la Délégation spéciale, elle comprend le même effectif que le conseil qu’elle remplace. L’autorité intérimaire s’inscrit dans la continuité des attributions du conseil élu mais ne peu ni emprunter, ni vendre un bien de la collectivité ou recruter du personnel. Sa durée est de 6 mois et ne peut excéder les 12 mois a indiqué Bakary Bakayoko.
Le maire de la commune rurale de Koubaye (cercle de Mopti), Inajib Ag Idrissa a fait sien l’adage qui dit que « mieux vaut tard que jamais » pour saluer l’organisation de cet atelier qui contribue à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. « Il faut l’adhésion de tous pour aider le gouvernement à honorer ses engagements pour pacifier le pays.  Cette rencontre a été instructive pour les acteurs venus de tous les cercles de la Région en termes de savoir sur le dispositif de mise en place des autorités intérimaires et d’information sur l’état d’avancement du processus de régionalisation », a ajouté le maire.
D. COULIBALY
Amap-Mopti

Source : L ‘Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *