Mois de Ramadan : Pourquoi ce changement radical de la tenue vestimentaire chez les filles

Le mois de Ramadan est le mois le plus béni du calendrier musulman. Pendant ce mois de paix et de solidarité, les fidèles musulmans procèdent à un jeûne de l’aube à la tombée de la nuit. Quatrième pilier de l’islam, le jeûne est une pratique religieuse, un acte de dévotion qui consiste à s’abstenir d’aliments. Cette abstinence n’est pas qu’alimentaire seulement. Elle se voit également dans le mode d’habillement de tout le monde, surtout des jeunes filles. Elles font attention à leurs gestes quotidiens, et même à leur tenue vestimentaire aussi.

 jeune femme imam musulman islam Ramadan

Pendant ce mois bénis de l’année, le comportement de tous et chacun est remarqué par les fidèles musulmans. 95% des Maliens sont musulmans, donc, pour ne pas commettre un sacrilège, la majorité des jeunes filles musulmanes abandonnent les jupes courtes ou autres vêtements indécents. Habillée en boubou de la tête au pied, en pagne et pratiquement toujours voilées, elles mettent non seulement les vêtements qui nous sont propres, mais aussi appliquent les règles de la religion musulmane. « Moi personnellement, je me voile rarement, mais pendant ce mois c’est pratiquement devenu une habitude chez moi. J’ai cessé d’aller en boite de nuit et j’ai arrêté de porter des mèches. J’évite également des rendez-vous galants. Nous sommes dans un mois de pardon qui mérite respect et considération, et pour mieux se le procurer, il faut qu’on applique ce que l’islam demande », indique une lycéenne au moment de notre enquête. Force est de reconnaitre qu’ils existent deux catégories de filles pendant ce mois : celles qui ne sont que « Musulmanes dans l’accoutrement »,  c’est-à-dire celles qui n’ont pas vraiment la foi ; et celles qui tiennent vraiment à ce mois : elles s’éloignent de tout ce qui n’est conforme avec la religion  pour se consacrer uniquement à l’accomplissement du devoir religieux. Comparativement aux femmes, les hommes n’ont pas vraiment une manière particulière de s’habiller. Mais par contre, ils se consacrent plus que jamais à ce jeûne, ils prient régulièrement et évitent tout acte malsain. « Si toutefois les jeunes pouvaient garder en eux cette pratique ça serait plus mieux. Les mosquées se remplissent comme jamais ! Ça doit être ainsi pour toujours et contribuera au développement de notre pays le Mali »,souligne un fidèle  musulman de la mosquée verte de Kalaban. Comme on le voit, on remarque aisément que les jeunes filles ont décidé de dire au revoir aux tenues indécentes pendant le mois bénis de Ramadan.

Aissata Diakité, stagiaire 

source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.