Modernisation du parc informatique de la police: La Bsic soutient l’Ecole nationale de la police à hauteur de dix millions de FCFA

D’une valeur de 10.000.000 FCFA, ce don composé de matériels informatiques et bureautiques, servira à améliorer les conditions de travail de l’Ecole nationale de la police.

police nationale agent securite

L’Ecole Nationale de la Police a abrité la cérémonie de remise de matériels informatiques et bureautique par la Banque Sahélo saharienne pour l’Investissement et le commerce (BSIC) à l’école nationale de la police. Les équipements, composés de cinq imprimantes, cinq ordinateurs, cinq vidéo projecteurs, cinq photocopieuses, ont couté la bagatelle de 10.000.000 de Fcfa à la BSIC. Le représentant de l’Administrateur directeur général de la BSIC, Sory Ibrahim Doumbia, a remis lesdits matériels et équipements au directeur général adjoint de la police nationale, le commissaire divisionnaire Mamadou Z. Sidibé, en présence du directeur de l’école nationale de la police, le commissaire divisionnaire Mamy Sylla, directeurs de services, commandants d’unité, etc.

« Cette journée sera gavée dans l’histoire de l’école nationale de la police. Car elle marque l’équipement et la modernisation des infrastructures de la police dont rêve la police », a déclaré avec joie Mamy Sylla. Et le DGA nationale de la police Mamadou Z. Sidibé, d’ajouter : «l’on est content, ému de ce geste de la BSIC. Pourquoi ? Parce que la Banque est connue pour ses intérêts, ses services d’affaires. Mais la BSIC vient de montrer à travers ce geste qu’elle n’a pas seulement le sens des affaires ; mais qu’elle est aussi citoyenne pour le développement humain, de l’entraide. On avait franchement besoin de tels matériels pour renforcer nos équipements. Merci à vous de nous avoir donné un grand soutien sans qu’on ne vous fasse appel».

Selon Sory Ibrahim Doumbia, la volonté de la BSIC a accompagné la police nationale singulièrement l’Ecole nationale de la police est de réduire l’insuffisance d’équipement de l’école nationale de la police. En sommes, trouver des solutions modestes mais appropriées à ses besoins pour avoir un meilleur résultat. Pour vous permettre d’être plus professionnelle, ajoute-t-il, la Bsic s’engage de maintenir le partenariat fécond qui prévaut entre elle et la police.

 

Hadama B. Fofana

Source: Diaspor Action

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *