Minusma : l’atelier d’introduction sur le nouveau mandat tenu hier

La salle baobab de l’hôtel Radisson Collection (ex Sheraton) a abrité ce lundi 09 août 2021, l’atelier sur la présentation du nouveau mandat de la MINUSMA et le renforcement du soutien au Plan d’action du Gouvernement. C’était sous la présidence du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, représentant du Premier Ministre Choguel Kokalla Maiga.

Étaient présent à cet atelier, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Colonel Sadio Camara, représentant du Premier ministre, du représentant spécial du secrétaire général de la MINUSMA, El Ghassim Wane, les membres du gouvernement et les acteurs de la MINUSMA.

Le but de cet atelier était de faire le point avec le gouvernement Malien, le nouveau mandat assigné à la MINUSMA par le conseil de sécurité à travers la résolution 2584 du 29 juin 2021, et de son appui pour accompagner le gouvernement de la transition.

En fin juin dernier, l’Organisation Internationale des Nations-Unies  prorogé le mandat de la MINUSMA au Mali pour une année supplémentaire. Ce nouveau mandat de la MINUSMA est axé sur trois axes essentiels.

Ces trois axes sont centrés sur : l’exécution de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, la sécurisation et la stabilisation du centre du pays et le dernier point est l’appui à la conclusion réussi de la transition. La réalisation de ses trois volets permettra aux Mali de faire face à cette crise multidimensionnelle qu’elle subit depuis des années.

« Dans notre esprit, cet atelier se veut comme une manifestation de la force du partenariat qui existe entre le Mali et la MINUSMA et comme une volonté commune d’œuvrer à son renforcement continu » indique M. El-Ghassim Wane représentant du secrétaire général de la MINUSMA, ajoute-t-il « le Plan d’Action du Gouvernement a énuméré nombre de mesure dont la matérialisation ouvrira la voie à des avancées décisives dans chacun de ses domaines ».

Selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, M. Malick Diop, il invite les acteurs présents à ce cadre d’échanges à initier un cadre de coordination et de suivi des résolutions adoptés afin de parvenir aux objectifs fixés « je suis favorable à cet égard à la mise en place d’un mécanisme périodique d’évaluations de ces actions prioritaires, afin de faire le point d’étape et de prendre des mesures de réajustement nécessaires ».

Selon le représentant du Premier Ministre, le colonel Sadio Camara, il ne suffit pas de créer des organes de coordination pour que les travaux soient coordonnés « coordonner ne se limite pas à organiser des réunions de coordinations, mais à créer les conditions effectives pour travailler ensemble dans le cadre d’une stratégie internationale commune ».

Mahamadou Sissouma, Stagiaire

Source: LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.