Maxi Tour School, 2016: Les attentes du public comblées

Lancée il y a de cela 16 ans, l’émission téléréalité «Maxi Tour School», une «Ecole à ciel ouvert», poursuit son petit bonhomme de chemin. Après avoir sillonné toutes les régions du Mali malgré la crise multidimensionnelle que nous vivons, la caravane de «Maxi Tour School», édition 2016, a connu son épilogue le week-end dernier au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah et à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. L’on retiendra tout simplement que cet événement culturel, sportif et éducatif a été riche en couleurs et a comblé les attentes du public.

 emission telerealite maxi tours school

Organisée par Ismaël Ballo dit Ballody (le Concepteur, le Créateur), Directeur général de l’agence de communication «Prestige Consulting» et initiateur de Maxi Tour School,  avec l’appui de ses partenaires comme Sotelma-Malitel, Nouvelle brasserie bamakoise (NBB), Africable Télévision, l’édition de cette année était placée sous le thème : «Paix et réconciliation nationale».

 

Après le tournoi de foot dénommé Maracaña qui a eu lieu le vendredi 20 mai au Palais de la culture, place samedi soir à la grande finale de Maxi Tour School. Celle-ci s’est déroulée en plusieurs rubriques, à savoir, la poésie, le chant, les mots et lettres, les reines de Maxi Tour School, la chorégraphie.

 

Ainsi, en poésie, le Lycée Balobo Maïga s’est classé 1er ; la 2ème place est revenue au Lycée Yéleen, tandis que le Lycée Toubacoro a occupé le 3ème rang. En chant, le Lycée Papillon est 1er. Il est suivi respectivement du Lycée Ba Ngnélé Diarra et de l’IFTP (Institut de formation professionnelle et technique) de Kayes. Dans la catégorie mots et lettres, le Lycée Toubacoro s’est accaparé de la 1ère place, devant le Lycée Bilaly Sissoko, alors que les Lycées Dougoukolo, Yélen et Santoro sont classés 3èmes    ex aequo.

 

Côté beauté, les reines de Maxi Tour School sont issues respectivement des Lycées Cheick Anta Diop, DMTK, UFGA.

Enfin,  en chorégraphie, la 1ère place est revenue au Lycée Massa Makan Diabaté, suivie du Lycée Toubacoro et du Lycée Papillon.

 

Par ailleurs, il est important de signaler que dans le souci de toujours innover, Ballody et ses partenaires ambitionnent d’introduire une nouvelle rubrique dans Maxi Tour School. Elle sera dénommée «Malifoot» et pour sa première édition, elle regroupera les équipes des six communes du District de Bamako et de Kati. Selon Ballody, à travers cette innovation, il s’agira pour son agence d’apporter son concours et son appui aux efforts de nos plus hautes autorités visant à promouvoir le sport en général, et le football en particulier, dans notre pays. Une initiative donc à saluer et à encourager.

 

Pour clôturer cette édition 2016 de Maxi Tour School en toute beauté, un dîner-gala a été organisé dans la nuit de samedi 21 mai 2016 à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. Une nuit à laquelle plusieurs personnalités du monde éducatif et culturel ont pris part et qui a été agrémentée par plusieurs artistes en herbe et par Nafi Diabaté, la diva de la chanson malienne.

 

Prenant la parole, Ismaël Ballo dit Ballody a remercié tous les partenaires qui ont permis l’organisation de cette édition 2016 de Maxi Tour School. Il a en outre félicité et encouragé nos plus hautes autorités pour tous les efforts qu’elles mènent pour la réconciliation nationale et le retour de la paix dans notre pays. Aux établissements ayant pris part à cette édition, il a adressé ses vifs remerciements pour le fair-play qui a prévalu. «Je suis content et fier de vous. Au terme de cette compétition, il n’y a ni gagnant, ni perdant ; vous avez tous gagné et c’est le Mali qui a gagné», a-t-il dit en substance, avant de les convier à l’édition 2017 qui sera, selon lui, pleine de surprises.

 

Bruno E. LOMA

Maxi Tour School : la grande finale de Maracaña et de poésie a vécu

La 16ème édition de Maxi tour School a vu pour la première fois une nouvelle discipline dans ses rubriques, «le Maracaña», dont la finale s’est jouée entre le complexe scolaire Ba N’gnélé Diarra de Sangarébougou et le lycée Massa Makan Diabaté. La finale en poésie a opposé 8 écoles le jeudi 19 mai 2016, au Palais de la culture Amadou Hampâté Bah. 

La finale de Maracaña (football), qui a opposé le lycée Massa Makan Diabaté au complexe scolaire Ba N’gnélé Diarra, s’est jouée sur une durée de 40 minutes. Précisons qu’au cours de la mi-temps, les 8 écoles en compétition en poésie se sont confrontées à travers divers thèmes, à savoir, la fraude en milieu scolaire, la paix et la réconciliation nationale, le cousinage à plaisanterie comme socle de la cohésion sociale au Mali et valeur fondamentale et enfin, le patriotisme.

Pour ce qui est de la finale de Maracaña, au terme des 40 minutes de jeu, le score était nul et vierge de zéro but partout. Il a fallu procéder à l’épreuve fatidique des tirs au but pour départager les deux équipes. Cette partie a été remportée par le lycée Ba N’gnélé Diarra de Sangarébougou.

Gabriel TIENOU

Source : Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *