Marche funèbre de l’ADVR : La Nation malienne rend hommage à ses martyrs

Pour commémorer le vendredi noir (vendredi 22 mars 1991) d’une part et célébrer l’anniversaire des 25 ans de la démocratie malienne et de leur organisation d’autre part, l’Association pour la défense des victimes de la répression de janvier-Mars 1991 (ADVR) a organisé mardi dernier, une marche funèbre pour rendre un hommage mérité aux martyrs.

monument carrefour statue journee martyrs mort 26 mars

C’était en présence de Hamadou Konaté, ministre de la solidarité, de l’action humanitaire et de la construction du nord, Ablaye Dembélé, président de l’ADVR, Pr Aly Nounhou Diallo, président de coordination des organisations démocratiques (COMOD) et plusieurs autres personnalités.

La marche est partie de l’hôpital Gabriel Touré pour prendre fin au Carré des martyrs près du cimetière de Niarela.

On pouvait lire sur les banderoles : « 1991-2016 : le temps d’un bilan de notre démocratie », « la nation rend hommage à ses martyres de 1991», « L’ADVR plus déterminée à préserver la mémoire des martyrs de 1991», « paix et stabilité : gages de tout développement ». Les marcheurs scandaient « lahi la illala, Dieu est unique ».

Au cimetière de Niaréla, à destination, le ministre de la Solidarité, de l’Action Humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadoun Konaté, accompagné de son homologue des affaires religieuses et du culte, Thierno Hass Diallo a déposé une gerbe de fleurs au carré des martyrs.

Selon Ablaye Dembélé, président de l’ADVR, pour faire face à la crise sécuritaire (2012) qui sévit notre pays et aux attaques terroristes, « notre combat doit être la démocratie et la liberté comme ce fut le cas de tous les mouvements qui se sont battus à cet effet pour rester dignes».

Parlant de la journée du 22 mars, Mr Dembélé a invité toute l’assistance à absorber une minute de silence à la mémoire des braves personnes tombées dans la lutte contre d’un régime qui a voulu cacher le soleil de l’être humain.

Pour lui, à travers cette journée commémorative, l’ADVR célèbre non seulement  le 25èmeanniversaire de sa création, mais aussi le sourvenir de tous ses enfants tués pour la quête du changement. « Nous devrons honorer leurs mémoires et faire en sorte que leur sacrifice ne soit jamais  vain», a conclu Mr Dembélé.

Pour sa part, Hamadou Konaté, ministre de la solidarité, de l’action humanitaire et de la construction du nord a réitéré l’engagement du gouvernement à soutenir tous les fils du pays à être fidèles aux mémoires des maliens tombés pour la Nation.

Le ministre Konaté s’est réjoui du fait que la marche était ouverte par les pionniers qui sont importants dans la société malienne. A l’en croire, le Mali est entrain de sortir de la crise qu’il a connue depuis 2012.

« Permettez-moi de saluer cette marche des compagnons de lutte, celle de la commémoration de la mémoire de ceux qui sont morts pour la nation. Permettez-moi de prier pour que leur sacrifice ne soit pas vain », a conclu le ministre.

Djibril Kayentao

Source: 26 Mars

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *