MARCHE CONTRE LA PARTITION DU MALI La Société civile mobilise plus de 10 000 personnes

La société civile a mobilisé, hier après-midi, une foule monstre pour battre le pavé contre l’autonomie, le fédéralisme et la partition du Mali.

marche protestation jeunes femmes contre mnla liberation kidal foule monument statue independance

Depuis l’avènement de la démocratie dans notre pays, la société civile n’a mobilisé autant de Maliens dans les rues de Bamako. En effet, on parle de 10, 15, voire 20 000 personnes ayant participé à la marche de protestation. Les spéculations vont en tout cas bon train, tellement la mobilisation est impressionnante à l’occasion de cette marche initiée et financée par le Guide spirituel Chérif Ousmane Madani Haïdara, mais organisée par la société civile avec 42 groupements identifiés.
Au moment où les premiers marcheurs – en tête du peloton- atteignaient le rond-point de l’Eléphant sur le boulevard de l’Indépendance, certains attendaient encore leur tour pour quitter le Carrefour des jeunes, tellement la procession était longue. C’est aux cris de : « Mali tê kila » ;
« An tê indépendanci kola, an tê féréralisme kola, an tê autonomie kola, an bê Mali ko délà », « Le Mali, un et indivisible », « Mali indivisible », « Pas d’autonomie au nord », sans compter les propos et slogans hostiles aux séparatistes du Mnla que la marché a décollé à la place de la Liberté à16h20mn. On pouvait lire aussi sur les pancartes et banderoles : « Non au fédéralisme, le Mali un et indivisible », « Adieu Azawad », « Oui à l’unité », « A bas les idées séparatistes du Mnla et ses alliés », « Non à l’Azawad, oui au Mali », « Seul le Mali ».

Sphinx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.