MAMADOU DEMBELE DIT DABARA, ARTISTE-CHANTEUR : “Je veux aider les orphelins de guerre, les déplacés et anciennes gloires de Bla”

Artiste chanteur, compositeur… le premier lauréat de Case-Saga, Mamadou Dembélé dit Dabara est porteur d’un projet de mobilisation de don dénommé Mouvement  action citoyenne dans le cercle de Bla. Les fonds collectés seront mis à la disposition des veuves et orphelins de guerre et aux anciennes gloires de la musique du cercle. Une initiative qui permettra de ne pas oublier certains, laissés pour compte.

 

Depuis l’insurrection sécessionniste de 2012 au nord du pays et le coup d’Etat qui l’a succédé, la situation sécuritaire au centre et au nord du Mali demeure une préoccupation sans oublier l’instabilité politique et sécuritaire persistante dans le pays. Cette situation a occasionné la perte de centaines de militaires et civils. Malgré les initiatives nationales, prévoyant, entre autres, la stabilisation du pays et la promotion de la paix, les attentes restent grandes. Et le cercle de Bla, une localité importante dans la région de Ségou, n’est pas en marge.

Quelques militaires, en défendant la patrie, ont perdu la vie. En plus, le cercle de Bla, une zone de brassage culturelle, a connu des artistes ayant fait sa gloire. Pour Mamadou Dembélé Dabara, au lieu qu’ils servent de repères, ils sont pour la plupart tombés dans les oubliettes, devenant du coup des laissés pour compte.

Les artistes d’une génération avancée méritent la reconnaissance  du mérite. “C’est dans ce contexte que le Mouvement action citoyenne dans le cercle de Bla (MA-CB ou Massebè) a initié ce projet d’appui aux veuves et orphelins de guerre et aux anciennes gloires de la musique du cercle de Bla. Une initiative qui permettra de ne pas oublier certains et de tirer d’autres, laissés pour compte”.

La population cible du projet est les femmes des militaires tombés sur le champ d’honneur et les anciennes gloires de la musique du milieu, les déplacés. “Impulser un élan de patriotisme chez les communautés en faveur des personnes et leurs familles dont le sacrifice pour le cercle ou la nation n’est pas à démontrer, sensibiliser les communautés sur leur participation à la promotion de la paix, prouver que la musique locale peut constituer un facteur de promotion et de consolidation de la cohésion sociale et véhiculer un message de paix…”

“Ce projet sera exécuté en tournée dans les 17 communes du cercle, notamment Beguené, Bla, Diaramana, Diéna, Dougouolo, Falo, Fani, Kazangasso, Kéméni, Korodougou, Koulandougou, Niala, Samabogo, Somasso, Tiéména, Touna et Yangasso. A travers cette tournée, une opération de collecte sera menée dans toutes les communes. Les autorités administratives et politiques, les chefs coutumiers, les légitimités traditionnelles et les bonnes volontés seront contactés pour la mise en œuvre du projet. Les veuves et orphelins de guerre seront identifiés dans les communes afin de partager entre les produits de la tournée”, indique-t-il.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.