Mali : « razzia » au Marché Dossolo Traoré dit Sugunikura

Une bagarre a éclaté en plein cœur du Grand Marché de Médine dit Sugunikura, dimanche 22 mai 2022. Selon une source policière l’enquête est en cours et le bilan est comme suit : un homme ayant succombé à ses blessures et un suspect en cavale.

 

L’ancienne place du Sugunikura étant une zone connue criminogène, sous les coups de 17h des jeunes faisant partis de gangs se sont affrontés. Lors des affrontements la population présente a également été agressée et pillée.

Les chauffeurs de motos taxis ont été d’une grande aide pour capturer les assaillants, l’un d’entre eux en est d’ailleurs une victime : « Je m’appelle Mady MAGASSOUBA, depuis hier matin ils étaient entrain d’agresser les vendeurs ambulants et nous étions là ne sachant pas quoi faire. Peu après nous avons appris qu’ils avaient agressé et poignardé un vendeur de pain, un homme ayant suivi la scène s’est mis à le défendre et a fini par tuer l’agresseur. N’ayant pas supporter, les bandits se sont alors mis à saccager et piller tout ce qui était sur leur chemin. J’en ai moi-même été victime, ils m’ont mis un couteau sous la gorge et ont pris mon sac qui contenait tous mes documents et mon argent. Après cela nous avons décidé de faire appel à la police, celle-ci ne pouvant pas bouger sans renforts n’est arrivée que trop tard. Il y’a finalement eu un mort côté civil et un autre côté agresseur, trois d’entre eux ont été arrêtés et les autres ont réussi à s’enfuir. ».

Un bon nombre de passants qualifient cela comme un acte majeur de délinquance, selon le témoignage de Souleymane TRAORE, membre de l’équipe d’entretien routier « la délinquance les excitant, le chômage, l’éducation sont les mots clés qui représentent ce type d’incidence. Il est donc important  pour les familles de pratiquer les bons gestes. », il fait donc appel à l’État et au peuple malien pour que changement s’en suive.

Aissata Thiam (Stg)

Source : Journal du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.