Mali: La délégation de l’UA apprécie l’évolution du processus de Transition

La délégation du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), qui séjourne dans notre pays depuis mercredi 14 juillet, a pris fin ce vendredi par un point de presse animé par le chef de ladite délégation, le représentant permanent du Nigéria auprès de l’UA, Victor Adékunlé Adeleké. À travers cette visite les émissaires de l’organisation continentale étaient venus s’informer sur l’évolution du processus la Transition devant aboutir au retour à l’ordre constitutionnel.

Après avoir échangé avec les autorités de la Transition ainsi que les autres parties prenantes au processus (acteurs politiques, société civile, légitimités traditionnelles et groupes signataires de l’Accord pour paix et la réconciliation nationale), la délégation du CPS s’est dite satisfaite des avancées positives

concernant la restauration de l’ordre constitutionnel, qui inclut la participation de toutes les parties prenantes, y compris les femmes et les jeunes.

Évoquant la suspension du Mali des instances de l’UA, Victor Adékunlé Adeleké a indiqué que lorsque sa délégation rentrera à Addis-Abeba, une décision conséquente sera prise sur cette question. Au sujet « des anciens dignitaires en résidence surveillée », la délégation a confié avoir été rassurée par les autorités de la Transition de leur libération totale très prochaine.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine est l’organe décisionnel permanent de l’organisation pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits. Le CPS constitue

un système de sécurité collective et d’alerte rapide, visant à permettre une réaction rapide et

efficace aux situations de conflit et de crise en Afrique.

A.TRAORÉ

Source: L’Essor- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.