Mali – Journées du CREDD 2019-2023 à Ségou : Pour une réponse pertinente et proactive aux problématiques de la pauvreté par la CT/CSLP

Du 18 au 20 décembre 2019, la capitale des Balanzan a abrité les journées de concertations régionales sur le Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD 2019-2023) de la Cellule Technique du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CT/CSLP) dont l’objectif vise principalement à trouver une réponse pertinente et proactive aux problématiques de développement identifiées par le diagnostic stratégique.

Au présidium de la cérémonie d’ouverture de ces journées d’information, d’appropriation et de dissémination du CREDD 2019-2023 et de son dispositif de suivi-évaluation , on pouvait noter la présence des personnalités dont le Gouverneur de la Région de Ségou, le coordinateur de la Cellule Technique du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CT/CSLP), Mahamadou zibo Maïga.

C’était également en présence des Préfets des Cercles ; des Conseillers aux Affaires Economiques et Financières des régions de Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudénit ; des Présidents des Conseils des Régions de Ségou, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudénit ; des Présidents des Conseils de Cercles ; du Maire de la Commune urbaine de Ségou ; des Directeurs des services techniques régionaux et locaux des Régions de Ségou, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudénit ; des partenaires au développement de la région ; de la Société civile et du Secteur privé de Ségou.

Pour le développement global du Mali et de nos régions respectives, ledit cadre 2019-2023 entend s’attacher à répondre aux principaux enjeux et défis de développement intégral du Mali pour les cinq prochaines années. Il s’agira particulièrement : de combler le déficit de gouvernance ressorti comme la problématique centrale du dysfonctionnement de l’Etat ; d’assurer la paix et la sécurité et de restaurer le bon climat de vivre ensemble qui a toujours caractérisé la société malienne ; de créer les conditions d’une transformation structurelle de l’économie et d’une croissance forte et inclusive ; de mieux protéger l’environnement et de renforcer la résilience au changement climatique ; de mieux valoriser le capital humain et ainsi capter le dividende démographique.

Le coordinateur de la Cellule Technique du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CT/CSLP), Mahamadou zibo Maïga rappelle que le CREDD 2016-2018 qu’ils ont eu l’honneur et le privilège de préparer sous le leadership des hautes autorités, a eu des résultats jugés globalement satisfaisants, malgré le contexte sécuritaire particulièrement difficile qui a marqué sa mise en œuvre.

Cependant, dit-il , le Gouvernement du Mali a décidé d’élaborer une nouvelle stratégie nationale de développement sur un horizon de cinq ans à travers le CREDD 2019-2023, et de réaliser par la même occasion, une nouvelle vision de développement de long terme à travers l’Etude Nationale Prospective Mali 2040, vingt ans après l’Etude Nationale Prospective Mali 2025. C’est dans ce cadre que, depuis le lancement du processus en juillet 2018 sous la présidence du Ministre de l’Economie et des Finances, la Cellule Technique CSLP a mené une série d’activités préparatoires avec l’accompagnement des Partenaires Techniques et Financiers, dont le coordinateur tient une fois de plus, à les remercier l’appui multiforme.

M. Maïga aura aussi précisé que l’élaboration du CREDD 2019-2023 s’est faite dans une parfaite collaboration entre la Cellule Technique du Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CT/CSLP), la Direction Nationale de la Planification du Développement (DNPD), la Direction Générale du Budget ainsi que l’ensemble des structures membres du Comité technique de pilotage et avec l’appui inestimable du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dont je salue ici la teneur.

» Pour assurer la qualité du cadre unique de référence, l’ensemble des acteurs (Administration publique, société civile, secteur privé, collectivités territoriales, partenaires techniques et financiers) ont été mobilisés dans le cadre d’une dynamique participative et inclusive ayant impliqué toutes les parties prenantes « , a-t-il ajouté. Avant d’informer les acteurs et le public d’ un diagnostic stratégique commun…  » Pour faciliter la conduite du processus, une Note conceptuelle a été élaborée et approuvée et ayant permis de faire un diagnostic stratégique commun à l’élaboration du CREDD 2019-2023 et de l’Etude Nationale Prospective Mali 2040. Ce diagnostic stratégique s’est basé sur trois grandes opérations, à savoir :
une enquête de perceptions auprès d’un échantillon de 1200 personnes représentatif de la population malienne qui a été interrogé sur les conditions de vie des populations, les priorités et les défis de développement ;
onze (11) études thématiques qui ont couvert l’ensemble du périmètre de l’action publique, et qui ont analysé les avantages, les forces, les opportunités et les menaces, débouchant ainsi sur des orientations stratégiques décisives pour le développement du Mali ; et enfin, l’analyse structurelle du « Système Mali » qui a mis en évidence les interactions entre les variables clés dudit système et permis d’identifier les variables les plus influentes, parmi lesquelles figure en premier lieu la gouvernance « , a conclu le coordinateur de la CT/CSLP, Mahamadou Zibo Maïga.

Nia Dialla KEITA

actu-globe.com / [email protected]

TEL : (00223) 69664637 / 74733129

Source: actu-globe
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *