Mairie de la Commune VI du district de Bamako : Le nouveau maire Alou Coulibaly de l’URD prend fonction

Le samedi 17 décembre 2016, il y a eu la passation de service à la Mairie de la Commune VI du district de Bamako entre le maire sortant Souleymane Dagnon de l’Adema PASJ et le rentrant Alou Coulibaly de l’Union pour la République et la démocratie (URD). Plusieurs personnalités ont pris part à cette cérémonie d’investiture. Le nouveau maire, Alou Coulibaly a cinq adjoints. Parmi ces adjoints figure le maire sortant, Souleymane Dagnon qui devient le 3ème adjoint.

drapeau malien (Vert-Jaune-Rouge)
« Permettez moi d’adresser mes premiers mots de remerciement aux populations de la commune VI dont l’expression du suffrage dans la paix, la convivialité nous a permis d’être là ce matin. Que les populations de la commune VI trouvent ici l’expression de notre reconnaissance et de notre profonde gratitude. Les campagnes sont terminées, il devient obligatoire de rassembler maintenant toutes les énergies autour des actions de développement de notre commune. N’oublions jamais! Nous sommes élus pour améliorer le cadre de vie des populations de la commune VI dans un contexte national et international très difficile », c’est en ces termes que le tout nouveau maire, Alou Coulibaly de l’Urd a commencé son allocution. Avant de remercier le maire sortant Souleymane Dagnon et l’ensemble de son équipe pour le travail abattu. Selon lui, le Mali traverse une crise sécuritaire sans précédent. A cet effet, dit-il, chaque collectivité doit inlassablement œuvrer pour ne pas subir les conséquences dramatiques de cette crise. «  Je suis heureux de constater qu’un programme de développement économique social et culturel couvrant la période 2016-2020 a été élaboré. Il s’agira pour nous de le mettre en application, de relever et de corriger les insuffisances et surtout de l’adapter aux exigences du moment. Je serai le maire de tous, car du consensus le plus large naîtra des décisions plus fortes et correctement adaptées aux réels besoins à satisfaire. Aucune chasse aux sorcières, ni aucune pression, ni aucune intimidation ne guideront nos pas. Cependant nous attendons de toutes et de tous, élus et salariés de la commune, un engagement sans faille dans le respect strict des lois et règlements de la République », a conclu le jeune maire Alou Coulibaly de l’URD.
Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *