Lutte contre le terrorisme : Le ministre Camara exhorte la presse à soutenir l’armée

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara a rencontré hier le Comité de pilotage de la Maison de la presse. Au cours de cette rencontre, il a surtout été question de la collaboration entre l’armée et la presse et le rôle des médias dans la lutte que les Forces armées maliennes (FAMa) mènent depuis plusieurs années contre le terrorisme.

 

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants a d’abord salué l’initiative du nouveau Comité de pilotage de la Maison de la Presse qui, dès sa prise de fonction, a entrepris de rencontrer toutes les autorités de la Transition. «Nous aurions dû vous rencontrer depuis longtemps, mais pour des raisons indépendantes de notre volonté, la rencontre n’a pu avoir lieu. Mais comme le dit l’adage, mieux vaut tard que jamais, je suis très heureux de vous recevoir aujourd’hui pour échanger avec vous et surtout demander le soutien de la presse nationale pour la réussite de la Transition», a dit le colonel Sadio Camara.

«La situation actuelle de notre pays exige une bonne collaboration entre la presse et l’armée qui se bat contre le terrorisme et qui fait un travail extraordinaire. Tous les fils du pays doivent se mobiliser aujourd’hui pour soutenir l’armée et cette mobilisation ne peut se faire qu’avec l’accompagnement de la presse, a insisté le ministre de la Défense et des Anciens combattants, avant d’ajouter que soutenir les FAMa «est un devoir patriotique».

«Nous devons aider l’armée, sans compromis et sans compromission. Derrière tout état fort, il y a une armée forte. Nous demandons à la presse nationale de soutenir inconditionnellement les FAMa, rehausser le moral des troupes et contrecarrer les agissements de certains médias étrangers», a plaidé le colonel Sadio Camara, en expliquant que l’armée nationale se bat sur deux fronts : la guerre asymétrique contre les terroristes et la reconstruction. «Les portes du département restent ouvertes à la presse nationale, même si nous aimons travailler et laisser les autres communiquer à notre place», a conclu le ministre de la Défense et des Anciens combattants.

Auparavant, le président du Comité de pilotage de la Maison de la presse, Bandiougou Danté avait également souligné le travail effectué par les FAMa pour assurer la sécurité des populations et de leurs biens et la nécessité pour la presse nationale de soutenir «nos vaillants soldats dans la guerre qu’ils mènent contre les forces du mal».

«La Maison de la presse se réjouit de cette rencontre et assure les FAMa de son soutien sans faille. Nous sommes une association d’utilité publique et à ce titre, nous avons le devoir d’aider notre armée nationale, mais aussi les autorités pour la réussite de la Transition», a déclaré Bandiougou Danté. Et le président de la Maison de la presse de renchérir : «Nous allons relever ensemble les nombreux défis de l’heure».

Avant de se séparer, le ministre de la Défense et des Anciens combattants et la délégation de la Maison de la presse ont promis d’élaborer dans un bref délai un programme de travail qui sera axé sur la collaboration entre les médias et les FAMa.

Souleymane Bobo TOUNKARA

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.