Lutte contre la malnutrition des enfants : LE CORPS DE LA PAIX VALORISE LES PRODUITS LOCAUX A SIKASSO

La coopération américaine s’implique davantage dans la lutte contre la malnutrition des enfants en proposant des recettes tirées de nos produits locaux. Elle vient ainsi d’engager une initiative originale dans la Région de Sikasso. Le lancement du programme a eu lieu samedi dernier. Un groupe de caravaniers constitués de volontaires américains du Corps de la paix est arrivé dans la capitale du Kénédougou après avoir parcouru 80 km à vélo, le long de la route nationale 7.

enfant mineur orphelin manger malnutritionL’ambassadeur des États-Unis d’Amérique dans notre pays, Paul A. Folmsbee était de la course. C’est lui naturellement qui ravi la vedette aux autres cyclistes sur les derniers 8 km entre Sikasso et Bougoula-Hameau.
L’objectif de cette caravane était de sensibiliser les populations à l’importance de la bonne nutrition et de montrer que le Corps de la paix est un bel exemple d’amitié entre les peuples malien et américain depuis l’arrivée de l’organisme d’aide dans notre pays, le 17 avril 1971. Les caravaniers ont animé des séances de sensibilisation et de démonstrations culinaires dans les localités traversées, notamment Nièna, N’Kourala, Farakala et Bougoula-Hameau, le point d’arrivée dans la commune urbaine de Sikasso.
Ainsi les volontaires du Corps de la paix se sont impliqués dans la lutte contre la malnutrition des enfants en proposant des recettes tirées de nos produits locaux et en sensibilisant également sur l’hygiène alimentaire et les mesures hygiéniques telles que le lavage des mains à l’eau et au savon pendant les moments critiques.
La caravane a été accueillie à Bougoula-Hameau au rythme des tam-tam et balafons, dans la liesse populaire. L’ambassadeur Paul A. Folmsbee a remercié la population tout en soulignant que les États-Unis, à travers le Corps de la paix, se sont engagés à aider le Mali dans la lutte contre le paludisme, la malnutrition et le chômage des jeunes.
Le 1er adjoint du maire de Sikasso, Moussa S. Koné, a remercié l’ambassadeur et sa délégation pour les efforts déployés dans la localité par les volontaires dans plusieurs domaines notamment la sensibilisation sur l’hygiène et l’assainissement dans les écoles, la lutte contre la malnutrition à travers l’utilisation des produits locaux, la promotion de l’allaitement maternel et la prévention du paludisme.
Une démonstration culinaire sur la préparation d’une bouillie riche en vitamines à partir de nos produits locaux suivie d’un sketch magistralement présenté par les volontaires sur la malnutrition a mis fin à la cérémonie.

F. DIABATE
AMAP-Sikasso

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.