Litige foncier à Kobala Coura : L’ACI et la population à couteaux tirés

Bien qu’érigés sur la base de documents administratifs de la mairie de Baguinéda, des sous-bassement ont été indument démolis à Kobala Coura par l’Agence de cession immobilière (ACI).

construction maison domaine public batiment affaires foncière litige expropriation démolition

 Tout est parti d’une opération Bulldozer de l’ACI courant août à Kobala Coura sur un site situé à la limite de Dialakorobougou vers le Nord. L’Agence a démoli des sous-bassement de certaines concessions légalement construits au motif qu’elle va viabiliser le secteur en amenant l’électricité et l’eau. C’est ce qui a suscité la colère des propriétaires des parcelles sur le site. Ils affirment que l’ACI veut voler leurs parcelles.

Regroupés en collectif depuis le 7 août 2016, ils veulent se faire entendre. Selon le président du Collectif, Gaoussou Karambé, les sites de l’ACI sont connus. “Ils n’ont rien avoir avec les concessions dont les sous-bassement ont été démolis sans autorisation. Et quand nous avons approché la mairie de Baguinéda, elle a affirmé ne pas être au courant donc nous allons saisir qui de droit” a-t-il ajouté.

Selon un autre membre du collectif, “c’est un jeu de propagande que l’ACI a toujours mené pour s’accaparer des biens d’honnêtes citoyens. Nous ne nous laisserons pas faire. Ce sera une question de vie ou de mort”, a-t-il prévenu.

D’autres membres du Collectif ont affirmé avoir eu une chaude discussion avec un certain Maïga de l’ACI lors de la démolition. Il a exhibé une autorisation d’un maire.

Zoumana Coulibaly

 Source :l’indicateur du renouveau
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.