LIBERTÉ D’EXPRESSION ET D’ASSOCIATION: LES RÉUNIONS À LA BOURSE DU TRAVAIL DÉSORMAIS SOUS HAUTE SURVEILLANCE DES AUTORITÉS

À la bourse du travail de Bamako, les réunions ne  sont plus libres comme auparavant.   Chaque rencontre, qui regroupe même cinq personnes, est désormais strictement contrôlée par des agents de sécurité sur ordre des autorités de la transition. Les réunions dont (…)

DEMBA KONTÉ

Source: NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.