Les patrouilles mixtes rénovent avec de l’exploit : Des bandits aux arrêts Les patrouilles mixtes rénovent avec de l’exploit : Des bandits aux arrêts

Avec l’insécurité grandissante dans le district de Bamako, la mobilisation des patrouilles mixtes la semaine dernière a mis fin à l’aventure des malfrats qui rodent dans les environs du district. Arrêté, ces bandits armés démasqués ont été présentés le dimanche au petit écran de l’ORTM en possession des armes et des objets volés.

patrouille forces armee police gendarme militaire securisation capital

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Sada Samaké, brandit son biceps contre l’insécurité qui règne dans la capitale et ses environs, où des bandits bien-connus  et localisés coupent le sommeil des paisibles citoyens.  Le retour des patrouilles mixtes ordonnées par le ministre Sada Samaké vient de faire ses preuves le week-end dernier par l’arrestation de plusieurs bandits en possession des armes de gros calibres.

Il est une réalité qu’à Bamako de jour comme de nuit, il est interdit de circuler dans certaines zones de la capitale, faute de se voire dépouiller de ses biens et  argent.

Il faut rappeler que les patrouilles mixtes constituent une approche efficace pour lutter contre l’insécurité grandissante.

Une initiative qui a fait ses preuves et voilà qu’elles rénovent avec ses exploits avec cette dernière arrestation la semaine dernière de plusieurs bandits de la capitale.

Les populations des quartiers périphériques du district sont les plus exposées. Ici, le taux de criminalité est le plus élevé. Il faut noter que ces zones constituent des niches de bandits armés qu’il faut nécessairement nettoyer pour un cadre paisible.

Vivement des arrestations prochaines.

Ousmane Daou

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.