Les casques de motocyclistes s’expérimente mal

L’exigence de casques pour Les motocyclistes, on n’en parle presque plus. On dirait même que la mesure reléguée aux calendes et c’est peut-être tant mieux car son usage ne présage rien de bon pour la sécurité des millions de motocyclistes maliens.

En attestent pour le moins les dégâts que cause la poignée d’usagers ayant librement adhéré au port du casque sans qu’il soit imposé par une mesure quelconque. Le casque est censé protéger son porteur contre les chocs mais pour en subir de choc il faut d’abord que survienne d’accident. Or l’outil de protection est utilisé sans les précautions indispensables : pas de clignotant ou quand ils existent ils sont défaillants pour la plupart des motos, des rétroviseurs inexistants sur la moto de la presque totalité des porteurs de casques. Il en résulte leur exclusion des codes visuels et gestuels qui régulent la circulation bamakoise pour ce qui est des motocyclistes. Le casque devrait permettre de protéger contre les accidents, il contribue au contraire à les occasionner.

Le Temoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.