Le moto-stoppeur dépossède son bienfaiteur

moto djakarta conduit route

Qui pouvait croire que les enfants au bord des goudrons qui demandent aux uns et autres de les déposer devant comptent parmi eux des voleurs ? Cela est une réalité aujourd’hui à Bamako. Le lundi 11 août dernier, un garçon d’environ 15 ans a dépossédé Issa Coulibaly, commerçant au Grand marché, résident à Magnambougou,  de son téléphone portable et de son portefeuille avec plus 50 000 F.

Lundi matin M. Coulibaly a quitté son domicile pour le marché. En cours de route, il a été arrêté par un adolescent en face de l’espace culturelle « Source » près de la résidence de l’ambassadeur de Maroc, à Magnambougou Faso Kanu, pour qu’il le dépose devant sans indiquer un lieu.

M. Coulibaly, sans autre forme de procès, l’a embarqué sur sa moto Jakarta. En cours de chemin, le petit garçon mal intentionné va commencer sa sale besogne, c’est-à-dire dépouiller sa victime. Il lui soutira son téléphone portable Galaxy-S3 et son portefeuille contenant 50 000 F CFA et poussières.

Arrivé aux feux tricolores de Badalabougou, le jeune voleur prendra congé de M. Coulibaly, qui ne rendra compte du forfait  qu’au niveau de l’ambassade de France après avoir traversé le pont désormais en sens unique.

« J’ai su tardivement que mon téléphone et mon portefeuille sont absents dans mes poches. Je  ne pouvais plus retrouver mon voleur. Je ne le connais pas parce que je ne l’ai même pas regardé quand il me demandait service », regrette M. Coulibaly.

Maliki Diallo

 

=====================================

 

 

INSECURITE A BAMAKO

Un gendarme tué pour sa moto

Le maréchal des logis chef (sergent-chef) de gendarmerie Mahamane Sanogo de la promotion 2001 a été tué à bout portant devant sa famille à Boulkassoumbougou par des bandits armés à cause de sa moto Jakarta. Le drame est survenu dans la nuit de jeudi à vendredi dernier aux environs de 23 h.

Selon nos informations, le militaire a reçu deux balles dans sa gorge avant de rendre l’âme. Le défunt est père d’une fille inconsolable. Il y a juste une semaine, un voleur s’était fait brulé vif à Banankabougou après avoir tiré sur un jeune pour sa moto.

Ousmane Daou

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.