Le gouvernement au chevet des populations vulnérables des régions du nord et de Mopti : 6000 tonnes de céréales données en appui

En marge du mois de la solidarité, le ministère de l’agriculture a procédé hier jeudi 30 octobre à Ségou au lancement de l’aide alimentaire du gouvernement aux populations du nord et de Mopti. La cérémonie qui a eu pour cadre la cour de l’OPAM a vu la participation d’importantes personnalités de la région dont le directeur de cabinet du gouvernorat de la région, représentant le gouverneur. Elle était présidée par le ministre délégué auprès du développement rural chargé de l’élevage, de la pêche et de la sécurité alimentaire, Nango Dembélé.

 sacs denrés alimentaires

Cette opération portera sur la distribution gratuite de six mille tonnes de céréales dont 4 000 tonnes de mil/sorgho et 2 000 tonnes de riz,  dans les régions  de Gao, Tombouctou, Kidal et 3 cercles de la région de Mopti.

En effet, selon le ministre Nango Dembélé, suite aux enquêtes classiques du Système d’alerte précoce au titre de l’année 2013, combinées à celles du cadre harmonisé et les enquêtes économiques sur les ménages (HSA), il a été constaté que les couches pauvres et très pauvres des régions du nord et de 3 cercles de Mopti avaient besoin de la solidarité nationale. Il s’agit d’environ 188 mille personnes pour lesquelles des distributions alimentaires gratuites ont été fortement recommandées pour 8 000 tonnes de céréales en raison de 47 Kg par personne pour 3 mois. C’est à cet effet dira le ministre que le gouvernement du Mali a mobilisé 6 000 tonnes de céréales pour venir en aide à ces populations qui ont besoin du soutien et de la solidarité nationale. Cela, en partenariat avec certaines ONG nationales et internationales pour le ciblage et la distribution au niveau des bénéficiaires. Dans le souci de garantir le succès attendu de l’opération, M.Dembélé a appelé à une meilleure implication de toutes les autorités régionales, locales et communales pour gagner le pari de la transparence et la traçabilité des stocks jusqu’aux bénéficiaires.

Lesquels sont réellement dans le besoin. Il a par ailleurs exhorté les partenaires à poursuivre l’action qui vient d’être entamée afin de donner toute la chance à ces couches vulnérables de sortir de cette longue crise rarement vécue au Mali, selon le ministre, de par sa durée et son ampleur. Aux dires du ministre Nango Dembélé, à côté de ces populations en crise d’urgence au Nord, il existe plus de 1,2 millions de personnes en crise alimentaire dans la bande sahélienne du Mali et dans les régions en post-conflit. Celles-ci, dira M.Dembélé, méritent également l’attention et la solidarité de tous au delà du mois d’octobre décrétée mois de solidarité au Mali. En outre, il a invité les partenaires actifs dans les actions de prévention et de gestion des questions de nutrition des couches vulnérables, à plus de vigilance afin d’anticiper et de prendre tous les défis liés aux impacts de l’insécurité alimentaire en partenariat avec les services de santé et de nutrition.

Dans son discours de bienvenue, le représentant du gouverneur de la région de Ségou,  Oumar Baba Sidibé  a salué le choix porté sur sa région pour abriter la cérémonie marquant le lancement de l’aide alimentaire du gouvernement aux populations du nord et de Mopti. » Aujourd’hui, notre pays est en train de tourner une page sombre de son histoire contemporaine. Hier les enfants au nord ont retrouvé le chemin de l’école. Aujourd’hui, c’est du pain qui est offert à nos frères et sœurs. Le pain, la paix et l’école sont les premiers besoins d’un peuple » a déclaré le représentant du gouverneur. Selon M.Sidibé, cette action de solidarité va contribuer sans nul doute à faire face aux besoins alimentaires et nutritionnels de toutes les populations du nord là où le retour des déplacés se fait de façon remarquable.

Pour sa part, la représentante de la représentante résidente du PAM, Mawa Soro a profité de l’occasion pour réitérer au gouvernement du Mali, l’engagement de son organisme à l’accompagner dans sa mission dont celles destinées aux populations du nord. La cérémonie a pris fin par la visite des magasins de l’OPAM.

Ramata S.Kéita, envoyée spéciale    

L’independant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *