Le DG de la police aux chefs d’unité: « La situation actuelle à Bamako est critique donc je veux des résultats »

Réunion sécuritaire entre le DGPN et les chefs d’unité :

Le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI, a rencontré le mercredi après-midi, les Commissaires des arrondissements de Bamako, Kalaban-coro, Kati et Moribabougou et les commandants des brigades spéciales d’intervention.

C’était en présence de son adjoint, le Contrôleur Général Moussa Boubacar MARIKO, de l’inspecteur en Chef, le Contrôleur Général Issa Konate, du Directeur de la Sécurité publique, le Contrôleur Général Moussoudou ARBY, du Directeur Régional de Police nationale du District de Bamako, le Contrôleur Général Siaka B SIDIBE, et du Chef BECI, le Commissaire Divisionnaire Mamoutou Togola. L’objectif était de faire la situation sécuritaire du District de Bamako afin de prendre des dispositions idoines pour assurer la sécurité des personnes et leurs biens et réitéré les consignes sécuritaires.

Le Directeur Général a exhorté les différents commissaires et chef d’unités au travail et à renforcer la sécurité au niveau de leurs secteurs de compétence respectifs. Il a aussi insisté sur l’intensification des patrouilles pédestres et motorisées. Aussi, le premier responsable de la Police Nationale a condamné les récents cas de braquages commis à Bamako et ses périphéries.

L’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI a invité les différents chefs d’être sur le terrain afin de bien coordonner les missions avec les éléments. «La situation actuelle à Bamako est critique donc je veux des résultats. L’insécurité est entrain de gagné le terrain et cela est inadmissible», a déclaré le Directeur Général de la Police Nationale.

Le Directeur Général Adjoint, le Contrôleur Général Moussa Boubacar MARIKO est allé dans le même sens que le Directeur Général. Pour sa part, il a invité les chefs d’unités et les commissaires à plus de vigilance, à beaucoup plus de présence policière sur le terrain, et surtout à plus de collaboration avec la population qui constitue un maillon essentiel dans la lutte contre le grand banditisme.

Cellule de Communication de la Police Nationale

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *