L’ANPE expérimente une nouvelle merveille informatique

Du nouveau à l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE). Près d’une centaine de demandeurs d’emplois inscrits au parc d’exposition de la FEBAK, depuis son ouverture, le 15 janvier dernier, par les agents de l’ANPE présents. Et ce, grâce au RODE (Registre Officielle des Offres et Demandes d’Emploi) un nouveau dispositif informatique très moderne et pratique qui émerveille plus d’un visiteur à la FEBAK.

 Agence nationale emploi anpe budgetLe nouveau directeur de l’Agence Nationale Pour l’Emploi, Arouna Touré et son équipe entendent insuffler à la structure dont-ils ont la charge un nouveau souffle, pour satisfaire davantage les demandeurs d’emploi. C’est dans cette dynamique que cette année l’ANPE sous le leadership de son premier responsable, Arouna Touré, a procédé à la modernisation de sa méthode d’inscription des demandeurs d’emploi, à travers un nouvel outil informatique, appelé RODE.  A en croire Abdramane Kanouté, conseiller emploi et agent chargé de l’inscription des demandeurs d’emploi depuis le parc d’exposition de la FEBAK, le RODE (Registre officielle des offres et Demandes d’emploi) est une nouvelle trouvaille moderne de l’ANPE qui permet d’inscrire plusieurs demandeurs d’emplois en un temps record. Selon lui, ce nouveau logiciel permet de classer les demandeurs d’emploi en fonction de leur profil respectif. A savoir, le niveau d’étude, l’expérience professionnelle, le domaine de formation, entre autres. Toute chose qui dit-il, permet de recenser automatiquement les demandeurs d’emploi en fonction de chaque domaine professionnel qui en exprime le besoin. « Dès qu’une ou des offres d’emploi sont émises, le RODE nous permet de savoir automatiquement, quelles sont les personnes dont le profil correspond à ces offres » dit-il. Avant de révéler que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta,  première personne inscrite dans le RODE à la FEBAK, lors de son passage au stand de l’ANPE, le 15 janvier dernier, le jour de l’ouverture de la Foire, a été émerveillé par cette innovation de l’ANPE.  Selon lui, le Rode sera bientôt mis à la disposition des directions régionales de l’ANPE ainsi qu’à celle des bureaux de placement, afin dit-il, de faciliter davantage le contact entre les pourvoyeurs et les demandeurs d’emplois.

Quant à Mamadou Diakité, il dira pour sa part qu’en plus de l’inscription, l’ANPE expose à la FEBAK, les différentes conventions relatives à l’emploi. Selon lui, certains confondent l’ANPE et  l’APEJ, tant bien même qu’il ya une différence fondamentale entre les deux structures. « L’ANPE s’occupe de tous les demandeurs d’emploi, instruits ou pas, vieux et jeunes sans exception. Tendis que l’APEJ ne s’occupe seulement que des jeunes diplômés à la recherche d’emploi », dit-il.

Et poursuit en ajoutant que la FEBAK est un cadre idéal qui permet à l’ANPE de venir à la rencontre des demandeurs d’emploi et de communiquer sur ses activités et son rôle. Aux dires de Mamadou Diakité, l’ANPE finance aussi des projets initiés dans le cadre de la promotion des PME-PMI à travers le FARE (Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi), une association constituée de l’ANPE, de l’INPS, de la CCIM et de la CNAR. Selon ses explications, le FARE a pour objectif d’apporter son soutien financier technique à la création et au développement des entreprises, en vue de lutter contre le chômage des jeunes.

Faut-il le rappeler, placée sous le co-parrainage  du Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, et du roi Marocain, Mohamed VI, la 11ème édition de la Febak, grand carrefour international d’échanges,  d’affaires  doit prendre fin le 25 janvier prochain.

Aux dires de deux agents de l’ANPE, Abdramane Kanouté et Mamadou Diakité, la Febak 2015 a été un franc succès.

Lassina NIANGALY

source : Tikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.