L’ambassadeur américain aux Nations Unies à la société civile malienne : « Votre avenir dépend de votre résilience et de votre détermination d’avancer tous ensemble »

Présente au Mali dans le cadre de la visite des membres du conseil de sécurité, l’ambassadeur des USA aux Nations Unies, Samantha Power a rencontré certains responsables de la société civile malienne. Cette rencontre élargie aux médias a eu lieu à la résidence de l’ambassadeur des USA au Mali le lundi 3 février dernier. Elle a été l’occasion pour la diplomate américaine de saluer les efforts du Mali à trouver une solution pour le retour d’une paix définitive. C’est dans ce sens qu’elle a lancé un appel à la société civile malienne en affirmant que son avenir dépend de sa résilience et de sa détermination à avancer.

IBRAHIM BOUBACAR KEITA IBK president SAMANTHA POWER cabinet president americain barack obama usa

A l’entame de son propos, Samantha Power a affirmé que la présence des membres du conseil de sécurité témoigne de l’intérêt que la communauté internationale accorde au Mali en soutenant les efforts du gouvernement et du peuple à se remettre de la guerre et à aller de l’avant. Pour elle, le Mali dispose d’atouts pour se reconstruire. Ces atouts sont sa tradition de tolérance, de respect mutuel et l’amour de la paix. Elle a salué l’exemple de Mme Fadimata Touré. Les efforts de cette dame, à la croire, ont permis pendant l’occupation terroriste de venir en aide et de fournir des abris à plusieurs personnes victimes de viols. C’est ce même sens qu’elle a salué les efforts des anonymes qui ont permis de mettre à l’abri plus de 300 000 manuscrits à Tombouctou.

 

 

L’assistante spéciale du président et directrice des relations multilatérales et des droits humains au sein de l’équipe de la sécurité nationale à la maison blanche a salué l’élection du président IBK à la tête du pays, les efforts du gouvernement pour lutter contre la corruption.

 

 

Avec le retour progressif de la paix, la diplomate américaine a affirmé qu’il revient à la société civile de jouer pleinement son rôle. Cela doit se faire  par la sauvegarde des efforts déployés pour la réconciliation et la décentralisation. Pour une sortie de crise, la représentante américaine à l’ONU souhaite que les préoccupations de la société civile et des Maliens soient prises en compte dans le processus de dialogue inclusif. Elle a réaffirmé l’engagement de son pays à soutenir le Mali. Cela, dit-elle s’est matérialisé par le soutien des Etats unis aux missions des Nations Unies, de l’UA, de la France et son soutien à la réconciliation à travers la formation de 80 organisations de la société civile.

 

 

«Nous avons hâte de continuer notre partenariat avec vous en vue de consolider les avancées et faire face aux défis politiques qui, par le passé, ont été souvent laissés non résolus. Maintenant, c’est le moment de bâtir un nouveau brillant avenir pour tout le peuple du Mali», a déclaré Mme Samantha Power.

 

 

Elle a conclu en appelant les Maliens à utiliser leur tradition de tolérance.  » L’histoire du Mali est celle de la tolérance, votre peuple a tendance à chercher le consensus, votre réputation est bâtie sur le respect mutuel et votre avenir dépend de votre résilience et de votre détermination d’avancer tous ensemble ».

Moussa SIDIBE

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.