La folie s’empare des hommes sur le continent

Conflits fratricides, guerres, terrorisme, trafic de drogues, voilà le quotidien dans nos pays. Aujourd’hui c’est le Mali, le Sud Soudan, la RDC, la Somalie, le Nigéria, le Kenya, la RCA.
Demain qui sait ?

Cheick Oumar Sissoko ancien ministre parti sadi cinéaste

Al-Qaïda, Al-Shabaab, Boko Haram, Mujoa… tuent, violent, détruisent l’Afrique.
Cette folie, loin de s’arrêter, s’empare des contrées entières.
Sa nouvelle expression avec l’enlèvement de 276 jeunes filles à Chibok, localité du Borno dans le Nord-Est du Nigéria par l’hideuse secte de Boko Haram, est intolérable.
Cette secte, après la guerre d’intolérance religieuse pour une société obscurantiste, s’attaque maintenant au système éducatif moderne, à nos enfants.

INACCEPTABLE !

C’est une situation qui fait honte à l’Humanité. Elle autorise les plus grandes inquiétudes pour des raisons humaines, mais aussi parce qu’elle ouvre une nouvelle méthode pour le terrorisme, et une ère sombre pour l’Afrique.
Et l’effroi nous gagne avec la nouvelle de leur conversion forcée à l’islam et leur mariage avec ces bêtes humaines.
Les cinéastes rejettent unanimement cette autre image du berceau de l’humanité, dont les civilisations portent des valeurs à vocation universelle.

La fédération panafricaine des cinéastes, solidaire du Nigéria, et des familles touchées ;
– se joint à la campagne de dénonciation des actes odieux de Boko Haram et de tous les terroristes sur le continent
– demande à l’UA de créer une plus grande chaîne de solidarité des États et des peuples pour briser ces atteintes graves aux droits humains et à la stabilité de nos pays.
BRING BACK OUR GIRLS !
Une part du destin de l’Afrique et de l’Humanité est en jeu.

Cheick Oumar Sissoko – Secrétaire Général
Le Secrétaire Général de la FEPACI
Fédération panafricaine des cinéastes

Source : Parti sadi

Source: Autre Source

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.