La FENAMA sur les fronts baptismaux : Détaillants et Grossistes se donnent enfin la main

Pour promouvoir l’union entre tous les commerçants  du Mali (détaillants et Grossistes), une nouvelle Fédération vient de voir  jour. Il s’agit de la Fédération Nationale des Marchés (FENAMA). L’annonce a été faite le Jeudi 11 Décembre 2014 lors d’une Assemblée Générale d’information tenue au  siège du SYNACODEM sis à Quinzambougou.  La rencontre était présidée par M. Cheick Oumar Sacko Président SYNACODEM non moins Président du Conseil d’Administration de la FENAMA  ayant à ses côtés  M. Samba Siby Président de la FENAMA  et plusieurs commerçants.

Cheick Oumar Sacko president syndicat national commercants detaillants

Prenant la parole le Président de la Fédération M. Samba Siby de préciser que cette  Fédération créée en partenariat avec le SYNACODEM  et d’autres Grossistes  est le fruit d’un long processus destiné à réunir toute la famille des commerçants au tour d’un seul objectif : le développement de l’activité commerciale.

Il se dégage du  constat que 80 % des marchandises importées sont le fait des détaillants qui se regroupent  pour acheter des conteneurs. Cela, compte tenu  des difficultés liées à l’importation des marchandises par les détaillants, a indiqué M.Siby avant d’ajouter que le bicéphalisme voire la mésentente a longtemps marqué le cercle des commerçants détaillants. Cette Fédération selon lui,  apportera une nouvelle dynamique  et constituera  une note d’espoir.

Un recensement a, d’ores et déjà,  eu lieu dans tous les 90 marchés du District de Bamako en plus de ceux des régions. Pour le Président du SYNACODEM non moins Président du Conseil d’Administration de la FENAMA un fichier pour répertorier tous les détaillants est en cours d’exécution.

Un partenariat fécond :

Signalons qu’un opérateur malien en la personne de M. Ousmane Daou vient  de créer une marque de téléphone  Alcatel (double puces)  dénommée « la Paix au Mali »  et dont la vente a été confiée à la FENAMA. Fruit d’un partenariat entre la société Française  Alcatel et l’Operateur Economique malien, ce téléphone dédié à la paix au Mali sera disponible au prix de 9000FCFA. L’operateur malien a, dans le cadre d’un partenariat avec la SYNACODEM, confié la vente du dit téléphone à ses compatriotes  détaillants. D’autres projets seront acheminés vers ces commerçants détaillants  par la dite société Française a indiqué Cheick Oumar Sacko avant d’inviter ses camarades au respect des clauses de ce partenariat pour l’image de leur regroupement et pour leur propre  bonheur.

Coulou

SOURCE: La Sentinelle  du   16 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.