La Cafo au bord de l’implosion : l’Assemblée générale de tous les dangers

A la Coordination des associations et ONG féminines du Mali (Cafo), le climat est délétère et on n’est pas loin d’une nouvelle implosion après celle qui a vu naitre la Fénacof de ses entrailles.

oumou touré presidente cafo groupement feminin

Des sources indiquent que le bureau évolue dans une illégalité depuis maintenant 4 ans. C’est-à-dire que l’instance dirigeante devrait être renouvelée depuis 4 ans, mais ne l’a pas été. On nous apprend que la première responsable, Mme Oumou Touré, ne l’a pas voulu et continue de gérer la structure dans cette illégalité.

Interpellée sur la question, elle aurait tenu des propos peu diplomatiques. Furieuses, certaines femmes, sous la houlette de la secrétaire administrative, Na Coulibaly, coordinatrice de la Commune I, se proposent de renouveler le bureau de la structure ce vendredi 5 février 2016 aux environs de 15 heures. On ne sait pas ce qui sera la position du clan de la présidente sortante. Tout compte fait, c’est la tension du côté de Dravela-Bolibana.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *