Kayes : Collecte de fonds en faveur de SOS Villages d’enfants de KHouloum

SOS Villages d’enfants de Khouloum (Kayes) est devenu au fil des années un modèle dans le domaine de l’éducation. C’est pourquoi, les citoyens n’hésitent pas à mettre la main à la poche lors des cérémonies de collecte de fonds destinés à l’entretien des enfants vivant dans ce village, situé dans la Commune rurale de Khouloum. Il s’agit pour le coordinateur de SOS Villages d’enfants, Kamaye Coulibaly, et son personnel, de collecter au moins 25 millions de Fcfa, comme c’était le cas l’année dernière.

 

Aliou Boubacar Diallo, président de la Fondation ADP-Maliba a emboîté le pas au notable et opérateur économique de la Cité des rails Hamet Niang, en acceptant d’être le parrain de la cérémonie de levée de fonds en faveur des enfants de ce pensionnat. De ce fait, il s’engage à parrainer tout le village à hauteur de 1.440.000 Fcfa, sans oublier d’autres actions de bienfaisance. Le gouverneur de la Région de Kayes, le colonel Moussa Soumaré a aussi décidé de parrainer ce village pendant une année, bien qu’il ait contribué à l’alimentation de la caisse installée à cet effet.

Chaque année, une personne volontaire doit débourser volontairement 60.000 Fcfa pour soutenir un enfant et 720.000 Fcfa une famille. Ce village qui a été inauguré le 2 février 2014, comprend 15 maisons familiales de 150 enfants et un jardin d’enfants de 6 salles de classes pour 180 élèves.

Un Programme de renforcement de la famille apporte déjà une aide directe à 461 enfants issus de 94 familles démunies. Les premiers enfants avaient été pris en charge dans des maisons louées à proximité, dans l’attente de l’achèvement des travaux.

à terme, ce sont plus de 400 élèves, filles et garçons, issus du village SOS, du Programme de renforcement de la famille et des communautés environnantes, qui pourront fréquenter cette école. D’une valeur estimée à 226 millions de Fcfa, l’école comprendra 9 salles de classes, dont 6 pour l’enseignement primaire, une direction, une bibliothèque, une salle informatique, un terrain de sport multidisciplinaire et un parking.

Ce projet a été financé grâce aux donateurs et au soutien de partenaires, en particulier l’ambassade de France au Mali, la Fondation d’entreprise Air France et Alland & Robert. L’école porte le nom de Hermann Gmeiner, fondateur de SOS Villages d’enfants. Il faut rappeler que le tout premier village d’enfants a ouvert ses portes en 1949 à Imst en Autriche en réaction aux conditions de vie déplorables d’un grand nombre d’orphelins de guerre après la Seconde Guerre mondiale.

Hermann Gmeiner créait ainsi une nouvelle forme de protection des enfants qui ne pouvaient pas vivre avec leurs parents en leur offrant un environnement familial à dimension humaine. L’association Services des œuvres d’enfants (SOS) intervient dans notre pays pour sauver des enfants abandonnés ou des enfants issus des couches défavorisées. SOS Villages d’enfants est présent dans 130 pays et compte au moins 4 villages et 3 écoles au Mali. Cette structure encadre près de 6.000 enfants dans notre pays.

Bandé Moussa SISSOKO
Amap-Kayes

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.