Kadiolo : LES ARBRES DE LA PAIX ET DE LA RECONCILIATION

Loulouni est le chef-lieu de la commune rurale du même nom.  La zone dispose d’un potentiel touristique et culturel non négligeable. Les sites et objets dignes d’intérêt sont nombreux : la Porte du Soudan (entrée d’une piste empruntée par le colonisateur français) ; les poissons sacrés du village Kebeni ; la mosquée de pierre du village Facokourou ; les chûtes d’eau du village de Woroni, Allahkolon (puits de Dieu supposé avoir été creusé par une météorite).  Parmi le patrimoine immatériel,  figure en bonne place la danse traditionnelle : le « Wankoloko », les « trembleurs de Kazobilet », les instruments comme le « Nawo », le « Djanfridjant », le « Samperé », le « Gon ».

kadiolo
Il y a quelques années, le tourisme avait commencé à prendre son essor dans la zone.  L’activité avait donné des opportunités aux jeunes des deux sexes. Mais cet élan a été interrompu par la crise sécuritaire qui sévit dans le pays depuis quelques années. De fait, depuis 2012, année où le pays a plongé dans la pire crise institutionnelle et sécuritaire qu’il ait jamais connue, les touristes sont très rares dans la zone.
Face à ce constat, les jeunes de la commune rurale de Loulouni n’ont  pas voulu rester les bras croisés. Ils ont décidé de se mobiliser autour d’une activité citoyenne pour sensibiliser  afin de contribuer à juguler l’insécurité dans le pays. Cette initiative s’est déroulée autour d’une opération de reboisement dénommée « Arbres de la paix et de la réconciliation ». L’opération a été menée sous la houlette du Dr Souleymane Ouattara, député élu  à Kadiolo, en collaboration avec les représentants de pouvoirs publics, les élus communaux, les leaders traditionnels et religieux.
Ainsi, dans la matinée du samedi 20 août, les jeunes de la commune de Kadiolo ont pris d’assaut un site d’une superficie de deux hectares  à Diamanzé, un village situé a 6 km de la ville de Loulouni pour planter 1.024 pieds d’arbres. Ils étaient galvanisés par la musique traditionnelle, et soutenus par des slogans prônant la paix et la réconciliation nationale et le développement local.
Le député Souleymane Ouattara a saisi l’opportunité pour expliquer aux jeunes, les efforts fournis par le gouvernement et ses partenaires dan le cadre de la réconciliation nationale et le processus en cours pour la mise en place des autorités intérimaires. Il a ensuite exhorté les jeunes  à collaborer franchement avec l’administration locale et  les forces armées et de sécurité dans la lutte contre l’insécurité et l’incivisme.
Quant au maire de la commune rurale de Loulouni, Youssouf Coulibaly, il s’est réjoui de l’initiative des  jeunes  et a souligné l’utilité des explications  données par le député  sur les stratégies adoptées par les plus hautes autorités du pays et les partenaires du Mali afin que la paix revienne sur l’ensemble du territoire national.

C. BATHILY
Amap-Kadiolo

Source : L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *