Tribunal de grande instance de la commune IV : Etienne Fakaba Sissoko placé sous mandat pour « propos tendant à la stigmatisation… »

Interpellé en fin de la semaine dernière par le commissariat de police du 5ème arrondissement, l’économiste Etienne Fakaba Sissoko a été placé sous mandat hier, mardi 18 janvier 2022, par le parquet de la commune IV du district de Bamako. Ce qui est reproché au professeur d’économie et chercheur au Centre d’analyses politiques, économiques et sociales du Mali, selon nos sources, c’est « propos tendant à la stigmatisation ou à la discrimination régionaliste, ethnique, ou religieuse en vue de dresser les citoyens les uns contre les autres, par usage des T.I.C ».

Il y a quelques mois, Etienne Fakaba Sissoko a accusé le Premier ministre de prévilegier les ressortissants du nord dans les nominations. Ce propos a été dénoncé par certains ressortissants du nord dont Moustapha Maïga. « Je ne voulais pas me faire distraire pour réagir à chaud, acceptant son envie de demander aux maliens de faire des recherches, pour lui donner raison sur des allégations dangereuses qu’il propage, au moyen d’un média, à la limite nous faire épouser le scénario d’une certaine radio mille collines, d’où tout est parti une haine entre ethnie avec la conséquence que l’on sait.Or, Étienne Fakaba Sissoko, Docteur de son état n’hésite jamais sur les médias, à surfer sur les relents régionalistes, ethniques et religieuses pour se donner forces arguments ; et personne (ni ses interlocuteurs, ni les structures de régulation des médias) pour lui rappeler que le Mali est un État Nation et qu’il joue politiquement à un jeu très dangereux. Étienne Fakaba Sissoko atteste que le PM actuel est dans le népotisme, mais surtout, il le dit de façon péremptoire que Choguel Maiga, un ressortissant du Cercle d’Ansongo, fait ses nominations en privilégiant les ressortissants du Nord du pays », avait écrit Moustapha Maïga, une publication partagée sur les réseaux sociaux.

Il faut rappeler que Etienne a fait plusieurs sorties contre l’actuel gouvernement.

Son audience est prévue, selon une source, pour le 13 Avril prochain.

La rédaction

Source: LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.