POURSUIVI POUR « ATTEINTE AU CREDIT DE L’ETAT ET TROUBLES A L’ORDRE PUBLIC »: ISSA KAOU N’DJIM CONDAMNÉ À 6 MOIS DE PRISON AVEC SURSIS ET CONTRAINT DE PAYER UNE AMENDE DE 500.000 FCFA

Le délibéré de la juridiction dans l’affaire Issa Kaou N’DJIM pour « atteinte au crédit de l’Etat et troubles à l’ordre public » a été rendu ce vendredi 03 décembre comme prévu. Six mois de prison avec sursis, assorti d’une amende de 500.000 Fcfa, c’est le verdict du tribunal de grande instance de la Commune IV de Bamako.

Plus de peur que de mal pour les proches, sympathisants et partisans du Président de l’Appel Citoyen pour une Transition Réussie (ACRT-Faso ka WELE) qui s’est finalement retrouvé avec une condamnation avec sursis. Interpelé et placé sous mandat de dépôt le 26 octobre 2021 avant d’être remis en liberté provisoire le 9 novembre suite à la demande du Conseil National de Transition (CNT), Issa Kaou N’DJIM ressort de cette épreuve sans son titre de 4ème vice-président du (CNT) qui lui a été retiré par « l’imperturbable » Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, comme il aimait le dire, en abrogeant le décret de sa nomination.

Ainsi le tribunal n’a finalement (…)

ALIMA SOW

Source: NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.