Mody Coulibaly, Président de l’Association Vérité Droit pour la Justice : «Il sera ingrat de juger Amadou Toumani TOURE »

Mody Coulibaly, homme politique, président du parti Elan Patriotique, communicateur, président de l’Association Vérité Droit pour la Justice, nous parle ici de son Association et sa position par rapport à la possible poursuite d’ATT par les autorités pour haute trahison.

ex president republique mali exellence amadou toumani toure

Le progrès : vous pouvez vous présenter  à nos lecteurs ?

Mody Coulibaly : je suis Mody Coulibaly ,Président du parti Elan Patriotique non moins président de l’Association Vérité Droit pour la Justice de l’A.V.D.J

Le progrès : parlez nous un peu de votre Association ?

Mody Coulibaly : l’Association Vérité Droit pour la Justice est là pour la justice, elle oriente et faire connaître aux citoyens moins nantis ses droits et ses devoirs.

Le progrès : quelle est votre innovation ?

Mody Coulibaly : notre innovation est de mettre en ligne deux numéros verts afin de que de part tout où  vous soyez et que nous serons accessibles et satisfait vos besoins dans les 48 heures qui suivent. Il y a les experts dans tout genre : dans l’immobilier, de droit pur et dure n’importe quel sujet de la vie, nous pourrons vous renseigner et vous guider…Nous attendons un financement des bailleurs de fonds pour aller dans les coins de brousse pour expliquer, afin de leur faire connaître qu’est- ce – que le droit et leur devoir et expliquer ces thèmes en langue nationale.

Progrès : On peut s’attendre de quoi de votre association par rapport à la réconciliation nationale quel rôle comptez- vous jouer ?

Mody Coulibaly : nous on est déjà  en avance sur le temps parce que déjà nous avons, moi personnellement je suis diplômé de l’école détective privées. Nous avons eu beaucoup de renseignement de sujet par rapport à la réconciliation. Si vous me demandez la réconciliation, on ne doit jamais parler de réconciliation sans pourtant dire la vérité, cette vérité il faut la dire à tout prix et juger  les personnes coupables et les relaxer  en même temps, c’est ça la réconciliation on ne doit jamais aller en rang dispersé. Il faut accentuer cette vérité par rapport à la justice, la justice est un moyen de pression, et le malien est reconnaissant à la reconnaissance de la vérité avec seulement un pardon on est déjà satisfait à moitié d’une faute commise.

Le progrès : Quelle lecture faites- vous par rapport à la décision des autorités maliennes de juger le président déchut ATT ?

Mody Coulibaly : juger Amadou Toumani TOURE, personnellement pour moi, c’est ingrat de lui juger car c’est quelqu’un qui a tout donné pour ce pays de la démocratie au multipartisme et récemment le coup d’Etat. Et ce  coup d’Etat a été vraiment un recul   pour le Mali dans sa plus grande diversité. Dans notre constitution du 25 février 1992, le coup d’Etat est un crime imprescriptible selon l’article 122. ATT a fait plus de bien que de mal. Dès les premières heures de cette situation Amadou a crié sur tout les toits malheureusement il n’a pas été écouté par ses homologues. Je ne considère pas çà comme haute trahison.

Le progrès : Avez-vous des ambitions pour les élections communales?

Mody Coulibaly : personnellement non, mais les  autres membres du parti élan patriotique ont certes des ambitions.

Le progrès : Votre mot de la fin ?

Mody Coulibaly : je demande aux maliens de communiquer et de valoriser les journalistes, ils jouent un grand rôle dans la réconciliation nationale, c’est un métier complexe.

Propos recueillis par Y. KONATE

Source: Le Progrès

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *