CPI : Les accaparements des terres sont désormais considérés comme des crimes contre l’humanité

cpi cour penal internationale criminal court

C’est une annonce aux allures de coup de tonnerre dans un environnement où les multinationales sont habituées à une relative impunité. La Procureure générale de la Cour pénale internationale Fatou Bensouda a affirmé jeudi 22 Septembre 2016 dans un document de politique générale sur « la sélection et la hiérarchisation des affaires » que les destructions de l’environnement et les accaparements de terres seront désormais traités comme des crimes contre l’humanité.
Souvent tancée de partialité et d’inefficacité, la juridiction basée à La Haye, qui n’a jusque-là poursuivi que des responsables (majoritairement africains) de génocides et de crimes de guerre, compte donc redorer son blason sur l’autel de la cause environnementale.
Des avocats ont déjà envoyé un dossier au procureur pour lui demander d’enquêter sur les cessions foncières au Cambodge.
lecombat.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.