Assises : Un assassin acquitté pour démence

Bamako, 22 novembre (AMAP) Les jurés de la Cour d’Assises de Bamakoont blanchi Moussa Sidibé du crime d’assassinat, perpétrée sur son oncle, pour raison de démence, a appris l’AMAP.

Cette affaire remonte en décembre 2017, dans le village de Ouroun, une Commune rurale du Cercle de Bougouni. Dans la nuit du 21 au 22 décembre, de la même année, Moussa, muni d’une machette, quitta son domicile, aux environs de minuit, pour se diriger vers la concession de son oncle, Karim. Il arpenta les rues du village pour atterrir chez ce dernier.

Arrivé sur place, après avoir constaté que tous les membres de la famille de son oncle étaient endormis, Moussa traversa la cour de la concession, pour s’introduire dans la chambre à coucher de son oncle, Kassim. Il le trouva endormi et, alors, sans aucune forme de procès, lui administra plusieurs coups de machette à la tête.

A l’audience, c’est un accusé perdu dans ses pensées qui se présenta à la barre. Apparaissant sous les traits d’attardé mental, Moussa a reconnu les faits.

A la fin des procédures requises, la Cour, après délibération, l’a déclaré non coupable. Et l’a acquitté, en raison de sa démence.

TC/OD/MD (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.