Journée Panafricaine des Femmes : La ville de Kayes accueillera l’édition 2017

La Journée Panafricaine des Femmes sera célébrée cette année à Kayes le 31 juillet prochain, sous le thème «genre et migration ».

association feminine femme Journee Internationale lutte contre mutilations genitales feminines Excision conference politique

Le Mali à l’instar des autres pays africains célèbre chaque 31 juillet, la Journée Panafricaine des Femmes sous différents thèmes.

Pour l’édition 2017, le thème retenu au Mali est « genre et migration ». Ce thème s’explique par le fait que le pays qui vit aujourd’hui  sous le poids des effets dévastateurs de la migration. Une question devenue une préoccupation majeure pour les autorités.

C’est pourquoi, le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, en droite ligne des préoccupations des  plus hautes autorités du Mali a retenu cette année ce thème. Car la migration constitue une préoccupation d’ordre international et national.

En effet, au niveau international, en septembre 2015, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030 qui comprend 17 objectifs et 169 cibles visant à réduire la pauvreté et  garantir un développement durable de façon à ne laisser personne de côté.Avec les Objectifs de Développement Durable(ODD), la migration fait, pour la première fois, partie intégrante de la politique de développement.C’est ainsi que la situation des travailleurs migrants est prise en considération dans l’objectif 8 sur la croissance économique et le travail décent.

Au niveau national, depuis les grands empires (Ghana, Mali, Songhaï), le Mali, pays sahélien enclavé, sans débouché sur la mer a vu ses populations se déplacer, soit pour chercher un mieux-être qu’elles ne peuvent trouver sur place, soit pour rechercher le savoir ou satisfaire d’autres besoins.  La migration au Mali est un phénomène marquant avec une très grande mobilité de la population. Les sources écrites et orales de l’histoire du Mali attestent d’une ouverture sur l’extérieur, vieille de plusieurs siècles.

Selon les données de la Banque Mondiale(2015), la population malienne est estimée à 17.599.694 millions d’habitants avec un taux démographique annuel de 3% et un taux de croissance économique de 5,4% (données Banque Mondiale 2016). Et le Mali compte environ quatre (4) millions de migrants. Les femmes participent beaucoup aux initiatives de migration et jouent un rôle capital dans les espaces de migration  et constituent une main d’œuvre sûre à la recherche d’un revenu. Au-delà du revenu, la migration est culturelle et constitue une pratique très ancrée dans certaines localités du Mali telles que la région de Kayes. Aussi, le changement climatique de plus en plus pesant (sécheresse, aridité des sols) et l’enclavement intérieur qui du reste, a connu au cours de ces dernières années une amélioration sensible, sont aussi des fondements de cette migration. C’est pour cette raison que le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a retenu la région de Kayes pour célébrer l’édition 2017 de la Journée Panafricaine des Femmes. L’objectif est d’informer et de sensibiliser les populations, notamment les femmes et les jeunes sur ce phénomène. Mais aussi, de contribuer à réguler le flux migratoire au Mali. Il s’agit aussi d’amener les populations en général et les femmes et les jeunes en particulier, à prendre conscience des dangers liés à la migration irrégulière. Et également, d’amener les autorités à prendre  des mesures appropriées pour réguler le flux migratoire et susciter l’esprit de paix et de cohésion sociale chez les populations.

Fatoumata Fofana

Tikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *