Journée mondiale des télécommunications : LES TIC, MOTEUR DU PROGRES SOCIAL

L’utilisation de l’Internet et des autres technologies de l’information et de la communication ouvre des perspectives dans les domaines économique et social

Journee mondiale telecommunication uit

Le monde a célébré, hier, la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information sur le thème : « l’entreprenariat dans le secteur des TIC au service du progrès social ». Depuis 1969, cette journée est fêtée en référence à la signature de la première convention télégraphique internationale et de la création de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

L’institution de cette journée a pour but de contribuer à sensibiliser l’opinion aux perspectives qu’ouvre l’utilisation de l’Internet et des autres technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social.

Au Mali, pour marquer l’événement, le ministère de l’Economie numérique et de la Communication, en partenariat avec l’AGETIC (Agence des technologies de l’information et de la communication), et l’Autorité malienne de régulation des télécommunications/TIC et Postes (AMRTP) a organisé, à l’AGETIC, une conférence débat sur le thème : « l’entreprenariat numérique en Afrique de l’Ouest : le cas du Mali ».

Le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Cheick Omar Maïga, a présidé la cérémonie d’ouverture de cette conférence animée par Mme Assétou Diarra de l’Association des sociétés informatiques du Mali. C’était en présence du directeur général de l’Agetic, Hamed Salif Camara, et de nombreux étudiants.

Le choix du thème de l’édition 2016 se justifie certainement par le fait que les entrepreneurs du secteur des TIC, les jeunes entreprises et les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle déterminant pour assurer une croissance économique durable et inclusive.

Ils participent à l’élaboration de solutions novatrices fondées sur les TIC et, grâce à leur potentiel unique, sont appelés à avoir une incidence durable sur les économies à l’échelle mondiale, régionale et nationale tout en constituant un réservoir important de nouveaux emplois, en particulier pour les jeunes, dans l’actuelle économie du savoir.

Le thème de l’édition 2016 de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information s’inscrit dans le cadre des activités menées par l’UIT pour libérer le potentiel des jeunes innovateurs et des jeunes entrepreneurs dans le secteur des TIC, des PME novatrices, des jeunes entreprises et des pôles technologiques. L’IUT espère qu’ils mettront au point des solutions innovantes et concrètes en vue d’accélérer les progrès dans la réalisation des Objectifs de développement durable, tout en privilégiant les PME des pays en développement.

En louant les efforts déployés par les autorités pour faire des télécommunications un véritable outil de développement économique, social et culturel, Cheick Omar Maïga a constaté que « le secteur des TIC est en plein boom avec tous les nouveaux services qui apparaissent tous les jours. Grâce à la révolution de la communication qui est en marche, le secteur doit être une véritable opportunité que doivent saisir les jeunes particulièrement avec la maîtrise parfaite qu’ils ont des TIC ».

Il s’est réjoui de la création des startup et des incubateurs, estimant que cela présage d’un avenir prometteur pour le développement des TIC dont la conséquence logique sera la création au moins de petites et moyennes entreprises (PME) dans le secteur au Mali. Le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication notera que « ce sont des ressources humaines qui manquent, puisque nous disposons d’une jeunesse dynamique et passionnée par les TIC ».

Cheick Omar Maïga a salué la tenue, en mars dernier, de la première édition des « TIC’S Awards », une initiative de l’Agence de communication «AMMI Marketic» visant à célébrer les acteurs du secteur des TIC dans notre pays tout en mettant l’économie numérique du Mali à l’honneur.

En rendant hommage aux opérateurs globaux de télécommunications au Mali pour leurs efforts visant à booster le secteur dans notre pays, le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication a invité l’ensemble des usagers des services de télécommunication à continuer à se faire identifier car,selon lui, « l’identification est un acte de patriotisme qui permet de démasquer les esprits malsains qui utilisent ces services pour faire mal ».

La cérémonie a pris fin par une remise symbolique d’attestations à une dizaine de jeunes ayant suivi une session de formation sur « l’entreprenariat numérique » à l’AGETIC.

S. TANGARA

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.