Journée mondiale de la vie sauvage: Le Zoo national lance un SOS pour la nourriture des lions

Sous le thème : « la protection des animaux », le Mali à l’instar des autres pays de la communauté internationale, a commémoré la 1ère édition de la journée mondiale de la vie des animaux sauvages. C’était le vendredi 4 mars au parc zoologique de Bamako. Selon le directeur du parc zoologique Moussa Konaré, l’alimentation des lions constitue un vrai problème pour la direction.

Parc zoologique national singe cage

Organisé par l’association Climat-Mali en collaboration avec la direction générale du parc zoologique, cette journée avait pour but de sensibiliser les populations  sur les merveilles de la faune et de la flore sauvage. L’événement a enregistré  la  présence de la vice-présidente de l’association Climat Mali, Safiatou Sékou Traoré, du directeur adjoint du parc zoologique, Moussa Konaré et du représentant de la confrérie des chasseurs du Mali, Daouda Doumbia.

Mettant à profit cette occasion, le directeur du parc national, Moussa Konaré, a évoqué les difficultés auxquelles ils sont confrontés, difficultés au nombre desquelles : l’entretien des animaux et la prise en charge de la nourriture des lions qui selon lui, constitue un sérieux problème pour le parc zoologique.

A sa suite, le représentant de la confrérie des chasseurs du Mali,  Daouda Doumbia, a, pour sa part, apprécié l’initiative avant de rassurer les organisateurs du soutien de tous les chasseurs du Mali.  «  Le thème choisi est d’actualité. Il est interpellateur, mais aussi sensibilisateur » a-t-il apprécié.

Pour lui, les chasseurs du Mali doivent se faire une nouvelle conception de la faune sauvage. « Nous devons nous débarrasser de cette vieille conception de chasseur qui ne considérait la faune sauvage comme un bien communautaire et nationale » dit-il. Avant d’inviter les chasseurs à œuvrer pour protéger le peu d’animaux qui restent dans nos brousses.

Pour sa part, la vice-présidente de l’association, Climat-Mali, Safiatou Sékou Traoré, dira que le choix du parc zoologique pour commémorer cette 1ère journée de la vie sauvage n’est pas fortuit.  Car dit-elle,  aucun autre endroit ne serait mieux indiqué pour abriter un tel événement que le zoo. L’événement a été marqué par une conférence-débat et une visite guidée afin de  permettre au public de connaitre, d’apprendre  et de comprendre les réalités des animaux du parc zoologique qui représentent un échantillon de l’ensemble de la faune sauvage.

Par Moïse Keïta

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *