Journée internationale de la femme : Les femmes leaders et L’AFPM donnent le sourire aux veuves et orphelins

Dans le cadre de la célébration du 8 mars, Journée internationale de la femme, placée dans notre pays sous le signe du soutien à nos Forces armées et de sécurité, la Plateforme des femmes leaders du Mali a procédé, hier, à la direction du Service social des Armées, à la remise d’une enveloppe aux veuves et orphelins des militaires tombés sur le théâtre des opérations. Il s’agit d’une enveloppe de 3,4 millions de Fcfa. La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur adjoint du Service social des Armées, le colonel Mohamed Fofana.

Pour la présidente de la Plateforme, «cette guerre asymétrique qui nous est imposée par des individus sans foi ni âme sème la désolation dans notre pays». Mama Koïté Doumbia dira que son groupement a spécialement choisi ce moment pour rendre hommage aux braves soldats qui se battent avec courage et abnégation sur tous les fronts pour que le Mali reste debout.
De son côté, le colonel Mohamed Fofana dira que ce don va soulager leurs épouses et sœurs. «Je peux vous assurer de toute la gratitude des plus hautes autorités militaires », a déclaré le colonel Fofana, qui s’est dit convaincu que ce geste contribuera à redonner le sourire aux bénéficiaires.
Quelques jours avant, l’Association des femmes de la presse malienne (AFPM) avait aussi organisé une cérémonie de remise de don au profit des veuves et orphelins de nos vaillants gendarmes tombés, il y a quelques semaines à Sokolo, dans la Région de Ségou. Il s’agit d’une tonne de riz et 10 bidons d’huile accompagnés d’une enveloppe symbolique de 500.000 Fcfa. Cette remise, tenue également à la direction du Service social des Armées, était couplée à la célébration du 1er anniversaire de l’AFPM.
La présidente de l’AFPM, Nianian Aliou Traoré, a souligné que l’association qu’elle dirige est ravie lorsqu’elle redonne le sourire aux veuves et orphelins de nos Forces de défense et de sécurité qui ont donné leur vie pour que notre pays survive à l’obscurantisme. «Vos enfants qui vivent désormais dans le souvenir du sacrifice de leurs pères, doivent être les enfants de toute la nation », a-t-elle plaidé, visiblement émue.
De son côté, la directrice du Service social des Armées, le colonel-major Samaké Mariétou Dembélé, a remercié la présidente de l’AFPM et l’ensemble de ses membres pour ce geste de solidarité envers les familles de leurs frères gendarmes tombés à Sokolo en défendant notre pays. Selon elle, les bénéficiaires se sentiront considérés, estimés et soulagés malgré les difficultés du moment.
Pour le colonel-major Dembélé, l’AFPM vient donc d’emboîter le pas au gouvernement, aux autres associations et partenaires sociaux qui continuent de faire des gestes de tout genre pour donner de la joie à ceux qui ont perdu des proches dans cette crise multiforme à laquelle le Mali fait face.

Aminata DIALLO
Souleymane Sidibé

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *