Journée internationale de la femme : La main tendue de la présidente des femmes du parti Jaama à l’endroit des femmes atteintes de lèpre

A l’occasion de la journée internationale de la femme, dont le thème a été cette année «soutien aux FAMAS», Mme Barry Fatoumata Ouattara, dite Poupée, présidente des femmes du parti Jaama, a offert, le dimanche 8 mars 2020 à Bougouba, des vivres aux femmes lépreuses de la fondation Raoul Follereau.

La présidente des femmes du parti Jaama, en plaçant cette cérémonie du 8 mars de «soutien aux FAMAS» a offert des cartons de spaghettis  aux femmes victimes de la maladie de la lèpre. Les bénéficiaires de cette donation ont montré toutes leurs reconnaissances à l’égard de la donatrice.

Mariam Touré, représentante des femmes de la fondation Follereau a, au nom des autres membres de la fondation, remercié Mme Ouattara. Dans ses propos, elle a montré tout le bonheur et la satisfaction du geste. «Aujourd’hui, c’est un jour heureux pour nous, voiture en cette journée spéciale de la femme, vous êtes venu vers nous, pour nous accorder votre compassion et votre aide et nous sommes honorés», s’est exprimée Mme Touré . Elle a indiqué que ce n’est pas la première fois que Mme Ouattara leurs viennent en aide. Selon elle, cela fait longtemps que cette dame se bat pour améliorer leurs conditions de vie.

Elle a fait savoir qu’elles sont sincèrement reconnaissantes de cet acte généreux à leur respect. «Que Dieu vous bénisse d’avantage Mme Ouattara», dit, dans un ton très émotif, la porte-parole des femmes atteintes de la lèpre. Selon elle, les femmes atteintes de la lèpre sont dans le besoin mais que leur principale préoccupation reste l’avenir de leurs enfants. «Nous ne voulons pas seulement bénéficier de dons venant de généreuses personnes, mais nous voulons juste être dans de bonnes conditions pour pouvoir travailler et subvenir aux besoins de nos enfants», fait savoir Mme Touré. Elle a estimé que ce cri de cœur touchera beaucoup de personnes et que leur espoir ne sera pas vain. Au nom de toutes les femmes de la fondation, elle a remercié toutes celles qui sont déplacées avec la présidente des femmes du parti Jaama.

Pour sa part, Mme Barry Fatoumata Ouattara a indiqué avoir pris cette initiative pour pouvoir venir en aide à ces femmes victimes de cette grave maladie. Selon elle, cette journée est dédiée à l’ensemble des femmes du monde pour qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules. «Cela fait déjà 6 ans que mon combat n’a pas d’autre objectif  que toutes les femmes du Mali trouvent leur place dans notre société», a dit Mme Barry. Selon elle,  avec la crise que traverse notre pays en ce moment, les différentes œuvres de charité doivent viser à porter assistance aux canapés sociaux les plus vulnérables et défavorisées, notamment les femmes et les enfants.

Pour elle, il s’agit d’une façon de garantir la paix, la sécurité et promouvoir également l’éducation. «Je suis honorée de pouvoir porter mon aide à toutes ces femmes et je ne cesserais de me battre pour leur cause», a indiqué la présidente des femmes du parti Jaama. Alors, elle a remercié   M. Jean Marie Idrissa Sangaré, le président du parti Jaama et toutes les personnes qui ont les aidées de près ou de loin à réaliser toutes ces œuvres. Mme Ouattara a invité toutes les personnes de bonne foi à rejoindre dans l’accomplissement de ces actions.

Bora Cathérine KEITA, stagiaire.

Source: Journal le Républicain-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *