Journée internationale de la Femme africaine : Le Mali célèbre le 60ème anniversaire

A l’instar des autres pays, le Mali a célébré la Journée internationale de la femme africaine, le 31 juillet 2022, à travers le département de Mme Wadidié Founè Coulibaly, ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et la Famille. Cette année, le thème national choisi portait sur : « Femmes Rurales, actrices clés de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ».

Les femmes rurales au centre de la célébration du 60ème anniversaire de la Journée internationale de la Femme africaine. Connu par très peu de monde, cet évènement  est tout de même célébré dans plusieurs pays africains. La célébration de cette journée existe depuis les années 1964. Elle est l’initiative d’Aoua Keita, une Sage-femme malienne, voire une dame politique engagée et première députée au Mali. Entre autres, la tenue de cette célébration implique l’Organisation panafricaine des femmes (OPF) ; les départements sectoriels ; les organisations de la société civile ; les associations et groupements féminins… Rappelons qu’en date du 31 juillet 1962, des femmes de l’ensemble du continent africain s’étaient réunies, pour la première fois, pour créer la toute première organisation dédiée aux femmes africaines : OPF. Leurs buts étaient, malgré les différences ethniques et linguistiques : d’unir leurs forces, de travailler ensemble autour d’un idéal commun, notamment celui de contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie de la femme africaine et son émancipation. Grâce à cette journée, les droits de la femme africaine ont connu d’importante amélioration, précisent les données. Plusieurs Etats ont d’ailleurs mis en place des instructions visant la protection des femmes. La célébration de cette journée interpelle aussi bien les femmes rurales que les femmes œuvrant dans le domaine politique. Toute fois, il faudra signaler que les femmes rurales participent pleinement au processus du développement du pays à travers des productions agricoles et d’autres activités. Suivant la page Facebook de la ministre Founè Coulibaly, le programme de la Journée internationale se poursuivra à travers les conférences débats ; les plantations d’arbres ;  les émissions radio…

Aminata Diabaté, stagiaire

 

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.