ISPRIC : Contre toute violence sexuelle dans la société malienne

Le jeudi 8 mars 2018, l’Ispric, considéré comme une école de référence au Mali et dans la sous-région, a tenu une conférence débat qui a été animée par Dr. Ibrahim Haïdara, psychologue, et promoteur du cabinet “PSY2A” et Moussa Cissé psychologue, président de l’OMP. Haïdara a défini le viol comme un acte violent qui porte doublement atteinte à l’intégrité physique et psychique d’une victime qui de facto peut avoir un traumatisme qui doit être pris en charge.

Il a énuméré 4 niveaux de prise en charge de la victime : le savoir médical (portant sur les blessures, l’examen, les traitements de toute conséquence physique, sexuelle et reproductive), psychologique (l’écoute de la victime), judiciaire et social. Cissé, psychologue et président de l’OMP, a énuméré la stratégie d’accompagnement des auteurs.

Il a souligné quatre points : les instructions et les jugements, les incarcérations, la libération et le suivi en milieu ouvert. L’initiative de la célèbre école a été saluée à sa juste valeur par les étudiants que nous avons approchés à la fin de la conférence. “Je viens d’apprendre beaucoup de choses sur le viol que j’ignorais. Je remercie les responsables de mon école qui sont toujours sur le qui-vive pour nous permettre de mieux nous cultivés“.

Aïssétou Cissé

SourceLa Nouvelle Patrie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *