Institut des Hautes Etudes et de Recherches Islamiques Ahmed BABA de Tombouctou (IHERI-ABT) : Bientôt en institut universitaire !

Le Centre Régional d’Energie Solaire (Cres) de Badalabougou abritait un atelier de deux jours pour changer l’Institut des Hautes Etudes et de Recherches Islamiques Ahmed BABA de Tombouctou (IHERI-ABT)  en institut universitaire. La cérémonie d’ouverture Présidée par le  Chef de Cabinet, Ibrahim Lansseni COULIBALY, représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,  a eu lieu mercredi 25 juin 2014.

 grande mosquée tombouctou mausole cite saints

Depuis ce mercredi 26 juin, le Centre Régional d’Energie Solaire (CRES), abritait un atelier de deux jours pour valider les textes de l’Institut des Hautes Etudes et de Recherches Islamiques Ahmed BABA de Tombouctou (IHERI-ABT)  en un institut universitaire.

La cérémonie d’ouverture été présidée par le chef de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Ibrahim Lansseni COULIBALY.

Le Chef de Cabinet a commencé son discours par remercier l’ensemble des acteurs présents à l’atelier avant de rappeler les deux objectifs clés de cet atelier. Qui sont entre autres : la relecture du projet de loi portant création de cet institut, du projet de décret de l’IHERI-ABT en prenant en charge le nouvel organigramme proposé par l’atelier national à cet effet, ainsi quelaformulation de propositions concrètes pour rendre les textes opérationnels. Il a souligné que  cet atelier va sans doute apporter des textes améliorés, cohérents et validés avec l’adoption du nouvel organigramme.

Le chef de Cabinet a terminé son allocution par rassurer que le développement de l’enseignement supérieur occupe une place de choix dans la politique générale du gouvernement.

Le Directeur de l’IHERI-ABT, Idrissa Abdoul Kadry Maiga a dans son mot de bienvenue salué au nom de tous ses collaborateurs présents à l’atelier qui selon lui est un signe honorifique pour les travaux de l’atelier.

Il a aussi indiqué qu’ après les recommandations de l’atelier régional tenu en 2010 à Tombouctou et celles de l’atelier national tenu à Bamako en 2013, la direction de l’Institut – en collaboration avec certains experts du domaine  a procédé à la lecture   des textes  de l’institut, afin de prendre en compte les recommandations issues de ces  deux ateliers.

Le rôle du présent atelier est d’approfondir la réflexion sur ces textes afin de les valider, permettant ainsi de démarrer très prochainement les activités des missions assignées à ce département, a-t-il conclu.

Les travaux ont pris fin jeudi 26 juin 2014 sous la grande satisfaction des participants.

Modibo DOLO

SOURCE: Tjikan
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.