INSÉCURITÉ ROUTIÈRE : un accident de 41 morts endeuille le Mali !

Au moins 41 morts et plus de 33 blessés, c’est le triste bilan de l’accident survenu mardi 03 Août 2021, sur la route de Ségou, et qui a endeuillé le Mali. Trois jours de deuil national ont été décrétés par le chef de l’Etat, ce mercredi 4 août 2021.

Survenu à Zambougou, à 20 kilomètres de Ségou, ce grave accident est survenu à la suite de la collision entre un camion 10 tonnes et un car de la compagnie de transports de la compagnie « Air Niono ».

« Deux cars, tous de la compagnie Air Niono, se suivaient avant la survenue du drame. Le chauffeur du camion 10 tonnes qui venait du sens opposé (Ségou vers Bamako), a perdu le contrôle alors qu’un pneu du camion a explosé. Le premier car Air Niono qui était devant, a pu l’éviter. Malheureusement, le deuxième qui le suivait, n’a pu le faire. Et il y a eu une collision » nous a relaté un agent de la compagnie de transport sous l’anonymat.

Un bilan très triste, de 41 personnes mortes, mais qui aurait pu s’alourdir. Si toutefois, le camion 10 tonnes en question, dont le pneu a explosé avant le choc, avait touché en même temps les deux cars qui se suivaient avec une distance rapprochée.

En outre, cet accident interpelle sur les conditions de voyage, et surtout l’état approximatif des véhicules en circulation sur nos routes. Le pneu du camion impliqué dans l’accident a explosé juste avant l’accident, selon les témoins du drame alors qu’il était en pleine croisière. Cela n’est pas une cause à écarter pour expliquer les causes de ce drame.

De plus, malgré toutes les campagnes de sensibilisation lancées par-ci, par-là, par l’ANASER et les structures en charge du transport, comment comprendre que notre pays puisse encore perdre autant de ses citoyens sur les routes ? A quoi sert réellement le budget investi dans la sécurité routière et à quand une véritable politique de sanction des responsables en cas d’accidents aussi grave ?

Il est important de souligner qu’en 2019, notre pays a enregistré 663 personnes tuées à cause des accidents sur la route. L’année 2020 a été aussi, sinon plus funeste, 622 personnes tuées sur les routes, impliquant au moins 9000 cas d’accidents, alors qu’en 2019, on comptait 8800 cas d’accidents. Ce qui souligne une légère hausse des accidents en 2020 par rapport à 2019, selon l’ANASER.

Ousmane Tangara

.

Source: Bamakonews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.