Insécurité grandissante à Bamako : Les véhicules de luxe en ligne de mire des braqueurs

Si l’on assimilait les enlèvements de véhicules tout terrain à l’insécurité grandissante dans les régions du Nord suite à la crise sans précédente que notre pays a connu ces derniers temps, le phénomène du vol semble actuellement s’orienter vers les véhicules de luxe où un grand réseau international de voleurs d’engins à quatre roues vient d’être démantelé en Commune I par la police la semaine dernière.

vehicule voiture automobile bmw

Le problème d’insécurité constitue une préoccupation majeure partout au Mali surtout l’accent particulier est mis récemment sur la récurrence du vol d’engins à quatre roues à Bamako. En effet, dans le cadre de leurs missions régaliennes  de protection des personnes et de leurs biens, les éléments du Commissariat de police du 12ème Arrondissement viennent de mettre hors d’état de nuire un grand réseau international des voleurs de véhicules pour les trafiquer dans les pays voisins comme par exemple : le Sénégal, la Gambie, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Burkina Faso etc.…

Dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, le commissaire divisionnaire du 14ème Arrondissement de police, Siaka Sidibé a parlé au nom du Commissariat du 12ème Arrondissement  sur les antennes de l’ORTM, de l’arrestation de 9 complices, dont 2 en cavale seraient toujours activement recherchés, et la saisie de huit véhicules de luxe, 2 motos Djakarta, des armes ainsi que des munitions.

Selon les explications, ledit commissariat a été alerté des voles de véhicules deux fois de suite dans l’intervalle d’une semaine, dans la zone de Sotuba ACI en Commune I du district de Bamako. Selon notre source, la première alerte a eu lieu le vendredi 12 février dernier par rapport au vol d’véhicule de marque Toyota Hilux et la seconde est parvenue le mardi 16 février concernant le retrait des clés d’un véhicule de luxe des mains d’un « Boy » c’est-à-dire un domestique lors de l’entretien dudit véhicule devant le domicile de son patron. Toutes choses qui ont retenu l’attention des agents de police pour redoubler la vigilance en approfondissant les investigations dans le quartier. C’est ainsi que les neuf personnes ont été arrêtées et plusieurs véhicules saisis dans un grand bâtiment pris en location à cette fin dans le même quartier. Rappelons de l’assassinat du Français, Daniel Jérôme Tison, directeur technique de Mali-CAM dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 novembre 2014 devant son  domicile à Hamdalaye l’ACI 2000 à cause de l’argent et du véhicule. Selon nos informations, ce sont les agents du même commissariat de police du 12ème arrondissement qui ont arrêté l’un des présumés assassins, dans la journée du lundi 24 novembre dernier. Cette opération a été rendue possible grâce à une bonne collaboration entre les limiers et la population. « Tout est parti lorsque les membres de cette bande ont attaqué un taximan pour lui dérober sa voiture, le lundi 24 novembre dernier. Ils ont d’abord emprunté le taxi pour aller à Sotuba ACI 2000. Arrivés aux abords du fleuve, ils ont pointé une arme sur le chauffeur  lui ordonnant de descendre du véhicule. Le chauffeur s’est exécuté sans résistance. Il finira par être ligoté par ces derniers avant qu’ils ne disparaissent dans la nature avec le véhicule volé. » indiquent nos sources.

Moussa Dagnoko

 

 

 

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.