INFOSEPT BREVES : au Mali, 214 000 personnes sont atteintes de cecite

L’information a été donnée par Dr Souleymane Sacko, représentant du ministre en charge de la Santé lors du lancement de la journée mondiale de la vue et la semaine nationale de la lutte contre la cécité. C’était le jeudi 13 octobre 2016 à la Maison des Aînés. Le thème de l’édition 2016 était : « santé oculaire universelle ».

marie madeleine togo ministre sante hygiene publique

La cérémonie de lancement a réuni Dr. Lamine Traoré, coordinateur de la santé oculaire, Dr Minkaila Maïga, conseiller chargé de médicaments à l’OMS ainsi que plusieurs autres personnalités. Il faut rappeler que la journée mondiale de la vue est célébrée le 12 octobre de chaque année. La semaine nationale de la lutte contre la cécité déroulera du 24 au 31 octobre 2016 durant laquelle les visites médicales de cécité seront gratuites sur toute l’étendue du territoire national. La cécité évitable touche majoritairement les habitants les plus pauvres des pays en développement. Selon l’OMS, 37 millions de personnes sont non voyantes dans le monde, mais 75% des cas de cécité peuvent être évités s’ils sont détectés et soignés à temps. En raison de l’accroissement démographique, du vieillissement de la population et en absence d’intervention adaptée, le nombre de non-voyants pourrait atteindre 75 millions d’ici 2020. Au Mali, la cécité représente non seulement un véritable problème de santé publique, mais aussi socio-économique. La prévalence est estimée à 1,2% ce qui correspond à 214 000 non-voyants. Les principales causes de cécité sont : la cataracte, le glaucome, le trachome, les vices de réfraction et les complications oculaires liées à l’onchocercose. *****

L’œuvre utile de la FENACOF Mali en faveur des femmes démunies

Dans le cadre du mois de la solidarité, la Fédération nationale des collectifs d’organisations féminines du Mali (FENACOF-Mali) en partenariat avec ses donateurs a remis des vivres à 150 femmes démunies et 2 millions de F CFA pour leurs activités génératrices de revenus. La cérémonie de don s’est déroulée le jeudi 13 octobre 2016 à la Maison de la Femme à Sabalibougou en présence de la présidente de la FENACOF Mme Dembélé Oulématou Sow, la représentante du ministère de la Solidarité, la représentante du ministre de la Promotion de la Femme et de l’Enfant, Mme Bah Oumou Sankaré, des partenaires donateurs de la Fédération et de nombreuses femmes bénéficiaires. Le don est composé de 2 tonnes de riz, 2 tonnes de sucre, 10 cartons de 121 bidons d’huile Dinor, 15 cartons de Spaghetti et un lot important d’habits. En plus de ce don, c’est une somme de 2 000 000 de FCFA qui a été donnée par les partenaires de la FENACOF à savoir le ministère en charge de la Solidarité et de l’action humanitaire, celui de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille au Réseau national des organisations de la société civile (Ressor-Mali) pour l’appui à l’autonomisation des femmes démunies, dont le lancement a eu lieu ce même jour. ****

Une plateforme nationale de contrôle de qualité des intrants agricoles au Mali voit le jour

Pour améliorer le rendement agricole au Mali, l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCAM) a procédé la semaine dernière au lancement d’une plateforme nationale de contrôle de la qualité des intrants agricoles au Mali. Présidé par M. Bakary Togola, l’atelier de lancement de cette plateforme s’est déroulé à l’Hôtel Olympe en présence du coordinateur de l’organisation du marché agricole(OMA) au Mali, M. Pierre Traoré et d’autres personnalités. La plateforme a pour but de créer un cadre formel d’échanges et de réflexion entre les opérateurs de la filière intrants en vue de mener des actions de plaidoyer. Et cela pour la mise en œuvre d’un mécanisme efficace de contrôle de qualité des intrants agricoles et d’en faciliter l’accès à tous les producteurs, surtout les plus petits. Pour le coordinateur de l’OMA, Pierre Traoré, la plate-forme doit être inclusive pour créer une synergie d’action. ****

EDM SA fête ses 56 ans à travers une opération de don de sang

14 octobre 1960-14 octobre 2016, la Société Energie du Mali (EDM-SA) a 56 ans. Pour marquer l’événement, les responsables de la société ont organisé le 14 octobre 2016 sur plusieurs sites à travers le pays une opération de don de sang. Cette opération pour le District de Bamako s’est déroulée à deux endroits, l’Agence EDM de Faladié pour la rive droite et à la Direction générale de la société pour la rive gauche. Lançant cette opération au siège de la Société en présence des travailleurs et retraités de l’entreprise, le Directeur général d’EDM sa, M. Mahamadoun Guindo a laissé entendre qu’à travers cette journée de don de sang, son entreprise a décidé d’aider les centres hospitaliers à sauver des vies.

Pour lui, cette opération reste aussi la traduction concrète de la démarche d’entreprise à vision citoyenne, car, si l’électricité est source de développement et de progrès, le sang est source de vie. A travers ce don de sang, les travailleurs d’EDM SA signifient qu’ils sont bien en phase avec les préoccupations nationales et vue la situation d’insécurité dans laquelle vit le pays avec son lot de blessés dans le rang de Forces armées et de Sécurité qui ont besoin de Sang.

Source: InfoSept

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *