Incivisme en circulation routière : Un collectif s’engage pour lutter contre les accidents

Dans notre pays, il ne fait plus l’objet d’aucun doute que les routes endeuillent les familles  beaucoup plus que des maladies mondialement reconnues comme plus mortelles. Pour mettre un frein à ce fléau qui prive prématurément plusieurs parents de leurs enfants, des jeunes se sont engagés, à travers un regroupement, pour intensifier  la  sensibilisation des usagers de la route. C’était à l’hôtel Onomo de Bamako, ce samedi 29 juin 2019, où le dit regroupement a  officiellement été lancé en présence de son PrésidentM. Abrahamane Abdoul Sy, du commandant adjoint du CCR, le Commissaire  Sory Ibrahima Sangaré, et le représentant du ministre des transports et de la mobilité urbaine, M. Mohamed El Moctar Ag Idias.

 

Collectif Agir pour la sécurité routière, c’est en effet le nom du nouveau regroupement qui vient d’être lancé. Initié par des jeunes dynamiques de la capitale malienne, ce collectif entend contribuer à la réductiondes accidents de la circulation routière. A leur entendre, l’incivisme, la méconnaissance des codes de la route, et l’intolérance sont les facteurs clés des accidents dans notre pays. A cet effet, le collectif se dit résolu à intensifier des campagnes de sensibilisation auprès des usagers de la route, pour sauver plus de vie.

« Le collectif Agir pour la sécurité routière est un regroupement des jeunes engagés pour la sensibilisation des usagers sur les dangers de la route » a expliqué le président du collectif, M. Abdrahamane Aboul Sy. « Notre objectif est de réduire chaque année les accidents de la route et mieux protéger les usagers de la route » a indiqué M. Sy.

En effet, pour mener à bien ce combat, les jeunes du Collectif Agir pour la sécurité Routière, compte mener des actions, à leur entendre,  beaucoup plus efficaces. Il s’agit entre autre : la sensibilisation des usagers sur les dangers de la route et pour  le respect du code de la route, impacter sur la politique nationale pour une meilleure action en faveur des plaidoyers sur la sécurité routière, la mise en place des actions coordonnées pour la prévention des usagers de la route et ainsi que la formation sur les modules de la sécurité routière pour informer le rôle de la société civile dans ces enjeux.

 

Selon les initiateurs, ce collectif  a été créé suite au décès tragique  de leur intime ami, M. Baboye Kane. Décès survenu, à en croire le maitre de cérémonie, suite à un accident sur la route de Ségou qui a vu la mort de leur camarade Baboye Kane avec  sa femme, leur enfant de 6 mois et leur bonne, tous décédés à cet accident. Un hommage leur a étérendu au coursde cette cérémonie à travers des témoignages et une projection vidéoretraçant le parcours et la vie de feu Baboye Kané.

Une  initiative très bien saluée par le 2e adjoint au maire du district de Bamako, M. Ibrahima Diané et le représentant du ministre de transports et de la mobilité urbaine, M. Mohamed El Moctar Ag Idias.

A signaler que cette cérémonie de lancement  a été sanctionnée par une caravane de sensibilisation dans quelques rues de Bamako.

Boubacar Kanouté

 Figaro Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *