Inauguration du nouvel immeuble de la mosquée Roi Façal Ibn Adboul Aziz de Bamako

L’imam de la grande mosquée de Bamako, Mamadou Kokè Kallé, a présidé la cérémonie d’inauguration du tout nouvel immeuble à l’annexe 2 de la grande mosquée. La réalisation de cet immeuble a été faite grâce au concours financier de Monsieur Aboubakari Samadiaré. C’était le samedi 07 avril dans la cour de la grande mosquée de Bamako.

La cérémonie d’inauguration a été marquée par la présence du conseiller communal de la mairie de la commune II, Ousmane Traoré. On notait également la présence du lieutenant Chérif I. Tounkara, représentant le commandant de la compagnie des sapeurs-pompiers et des représentants des familles Touré, Dravé et Niaré et de nombreux fidèles musulmans.

Après l’incendie de décembre 2013, l’immeuble à l’annexe 2 de la mosquée Roi Façal Ibn Adboul Aziz de Bamako a été repris et modernisé par un grand bailleur de fonds pour le grand bonheur des locataires de magasins de ce bâtiment. Ledit immeuble comprend désormais 145 magasins, 10 toilettes et un bureau. Le tout a été financé par Aboubakari Samadiaré, pour une valeur d’environ 994 millions de Fcfa.

Au nom des familles Touré de Bamako, Latisse Touré a remercié tous ceux qui ont effectué le déplacement pour donner un éclat spécial à cette cérémonie. Il a salué cette belle initiative de M. Aboubakari Samadiairé, qui honore la grande mosquée et permettra désormais de contribuer à son assainissement.

La coordination des associations pour le développement de la commune II (Cadec) a joué un rôle primordial pour la réalisation de cette œuvre. «Le rôle que la Cadec a joué n’est d’autre que l’apaisement des locataires de la mosquée. Car quand on regarde l’état de la mosquée c’est vraiment pénible et les locataires vivaient dans la souffrance à cause de la pénurie d’eau et du manque de toilettes. Il y avait aussi des articles du contrat entre la mosquée et le premier bailleur de fonds qui avaient été volés. Donc la cadec s’est battue pour remettre ces articles en ordre», a expliqué Lassana Ballayira, le représentant de la Cadec.

Le lieutenant Chérif I. Tounkara, représentant du commandant des sapeurs-pompiers, a fait un don de trois extincteurs : un extincteur à poudre, un extincteur à eau pulvérisée et un extincteur à gaz. Il a expliqué, à travers un exemple, comment manipuler un extincteur pour éteindre un incendie. Selon lui, l’extincteur est toujours utile dans un immeuble surtout l’extincteur à poudre qui est fait pour éteindre l’incendie provoqué par le courant électrique. «Malheureusement j’ai remarqué que l’extincteur est beaucoup négligé par les commerçants, alors que c’est utile dans les établissements où il y a du monde comme dans les marchés», a-t-il affirmé.

Mamadou Kokè Kallé, imam de la grande mosquée, a fait savoir, dans son intervention, que la grande mosquée est très sale et a besoin d’entretien. La mosquée seule ne parvient pas à faire les entretiens nécessaires. «Je salue très sincèrement l’initiative de Aboubakari Samadiaré, qui sera salutaire pour la mosquée ainsi que pour les locataires. On a besoin des gens comme M. Samadiaré pour rendre propre la maison de Dieu. Les revenus tirés de cet immeuble seront mis à la disposition de la grande mosquée», a-t-il précisé.

Il faut noter que la cérémonie d’inauguration a débuté par la lecture de quelques versets du Saint Coran et a pris fin par la coupure du ruban faite par l’imam Mamadou Kokè Kallé.

Assétou Y. SAMAKE/Stagiaire

Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *