IBK appelle à la raison contre l’anathème souvent jeté sur le Forces de Défenses maliennes

Le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita rassure une nouvelle fois de la totale combativité de nos Forces maliennes sur le terrain. « Non ! Ces forces ne dorment pas, ces forces sont en alerte permanente», a déclaré le Chef de l’Etat.

Chaque fois les Forces de défense malienne essuient des attaques, ce sont des souvent des individus ne manquent de leur jeter des diatribes. Comme ce fut de certains qui, « depuis quelques jours allègrement jettent le bébé avec l’eau du bain ». La réponse du Chef suprême des Armées condamne de tels discourtois tentant à réduire à néant les efforts sur les champs de théâtre des opérations. « Non ! Ces forces ne dorment pas, ces forces sont en alerte permanente, qui ont réussi ce matin (mercredi 4 avril 2019) en son aurore à déjouer une attaque perfide contre le village de Tegourou, à quelque 15 kilomètres de Bandiagara », a salué Ibrahim Boubacar Kéita.

 

Selon le Chef de l’Etat, l’arrivée de l’hélicoptère et des éléments terrestres de Sevaré a mis en déroute les assaillants. « Voilà l’armée malienne, et inshallah cela va continuer. Il reste que nous sommes dans un monde aujourd’hui dont nul ne peut dire qu’en quel lieu il soit un monde de sécurité parfaite, nul ne peut le dire, nul, de bonne foi ne peut le dire. Des Armées plus puissantes des pays mieux équipés que le nôtre, ont subi ce coup d’une guerre atypique imposée à nos peuples, imposée aux peuples du monde. Je l’ai déjà dit, une guerre d’intégristes, une guerre d’enfants du Prophète, une guerre menée au nom de l’obscure, une guerre où la mort n’est pas un accident, où la mort n’est même pas un fait recherché pour être un héros comme dans l’antiquité, mais la mort le but ultime quand ça c’est le cas, l’homme est désemparé, les valeurs humaines ne sont plus interpellées. Voilà dans quel monde nous sommes aujourd’hui », a déclaré IBK.

En dépit de cela, insiste le Chef de l’Etat, les forces de défense « tentent et font de leurs mieux ». Raison pour laquelle il conseillera : « Faisons leur des bénédictions, supportons les, tel est le devoir et tel devrait être le devoir aujourd’hui de tout citoyen qui a un souci réel et vrai du Mali ».

DACK/Icimali.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *