Humanitaire : La section malienne de la fondation Mohamed VI des Oulémas africains au chevet des démunis

La section malienne de la fondation Mohamed VI des Oulémas africains a, en vue d’aider les familles démunies à rompre le jeûne et à mieux aborder la fête de ramadan, offert des vivres d’une valeur de plusieurs millions de FCFA. C’était le jeudi 28 avril 2022 au siège de la fondation.

Se rapprocher plus des familles démunies durant ce mois béni, leur permettre de rompre le jeûne dans la plus grande fraternité avec un menu consistant, sont entre autres les objectifs de cette opération de la section malienne de la fondation Mohamed VI des oulémas africains initiée depuis belle lurette. La section malienne de la fondation  a offert des vivres, de l’huile, du lait, du riz ainsi que plusieurs autres condiments d’une valeur de plusieurs millions de FCFA à certaines familles nécessiteuses de la capitale malienne afin de leur permettre de préparer la fête dans la plus grande convivialité. « Cette action de la section malienne de la fondation Mohamed VI des Oulémas africains  prouve à suffisance leur souci envers ces derniers. Offrir aux musulmans des mets afin qu’ils rompent  leur jeûne, surtout aux nécessiteux, a été recommandé par le prophète (paix et salut sur lui).  Nous remercions la fondation et prions afin que Dieu les couvre de bonheur et de prospérité et exauce leurs vœux », a signalé un bénéficiaire. Le président de la section malienne de la fondation Mohamed VI des oulémas africains, Dr. Abdou Zoubeir, a fait savoir que la délivrance individuelle exige principalement que le fidèle mette au service des nécessiteux et des démunis, ses efforts et ses biens. Ainsi, plutôt que d’être le prisonnier de caprices enfantins, d’un égo orgueilleux et jouissant des plaisirs de ce bas-monde, il s’élève spirituellement et goûte à la douceur de la maturité, telle une chenille qui, en acceptant de mourir, renait sous les traits d’un joli papillon. « C’est comme si le Hadith prophétique laissait entendre : aide ton prochain et tu verras que la mort de ton égo laissera place à la beauté d’une autre vie ! », a-t-il conclu.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.